Connect with us

Education

Enseignement technique et professionnel le ministre expose les debouches

Published

on

Ce système mis en place par le ministère de l’éducation nationale, de l’enseignement Technique et la Formation Professionnelle va permettre aux élèves, contraints de rester à la maison à cause du Coronavirus, de rester en contact permanent avec leurs cours.

Dans un communiqué signé par la patronne de l’école ivoirienne, Kandia Camara dont 7info a reçu copie, le ministère de l’éducation nationale informe tous les élèves et leurs parents, les partenaires du système éducatif, la presse, ainsi que la communauté nationale et internationale, qu’il organise des cours à distance, gratuitement, au bénéfice des élèves.

« Les cours en ligne sont disponibles à partir du lundi 06 avril 2020 et les liens à consulter », indique le communiqué.

Selon ledit communiqué, le programme des cours  se décline comme suite: Du lundi au vendredi sur RTI 1 de 15h00 – 15h30, sur RTI-2 de 09h05 – 11h00. Sur la Radio CI les cours ont lieu de 10h10 – 11h00 et sur Fréquence 2 de 15h05 -16h00.

Les cours pourront également être consultés sur les liens suivants: primaire-ci.online, college-ci.online, lycee-ci.online, ecole-ci.online et sur www.maformationenligne.cpntic.ci www.eductv.ci

 » Dans un premier temps, ces cours concernent les élèves des classes d’examen, à savoir le CM2, la Troisième et la Terminale. Les autres niveaux seront progressivement pris en compte« , précise le ministère de l’éducation nationale, de l’enseignement technique et de la formation professionnelle.

Kandia Camara invite l’ensemble des élèves concernés par cette première phase à s’approprier ces cours en ligne.  » Chers élèves, l’école est certes fermée mais vos cahiers et vos livres doivent rester ouverts. Vive l’école à la maison », a-t-elle dit.

7info

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Education

Côte d’Ivoire : Yao Frédéric solidaire envers leses orphelins et les personnes défavorisés dans la région de l’ Iffou

Published

on

À l’occasion de la célébration de la journée de la solidarité, le président de la fondation Joie de vivre, Yao Frédéric connu sous le pseudonyme de President Bob a à travers sa fondation apporté une aide aux enfants orphelins et aux personnes âgées défavorisées dans le village d’Ekpinikro situé à 7Km de Bédiékro, le dimanche dernier. Soutenu par l’Ong le bon samaritain, Yao Frédéric a apporté un réconfort à ces enfants démunis.

Ainsi, le donateur du jour, par ailleurs parrain de la cérémonie a expliqué que ces dons consistent à épauler les parents d’élèves en ces temps difficiles de la rentrée scolaire plus précisément aidé les enfants orphelins. » Nous avons fait ces dons pour permettre aux enfants orphelins de pouvoir aller à l’école comme les autres de leur promotion. Aujourd’hui, nous avons fait don de plusieurs kits scolaires aux orphelins et de plusieurs vêtements aux personnes défavorisées afin qu’elles ne se sentent pas trop laissés pour contre », a t-il indiqué.

Par ailleurs, il a invité les élus et cadres ainsi que les personnes de bonne volonté à venir en aide aux plus nécessiteux. » Je demande aux autorités, cadres et populations d’avoir une pensée pieuse à l’égard des personnes défavorisées. Nous devrions être solidaires des uns et des autres », a t-il plaidé.

Les bénéficiaires des dons ont rassuré leur bienfaiteur de faire bon usage des dons en travaillant bien à l’école.

Stéphane Kouakou

Continue Reading

Education

Les populations et les acteurs du système éducatif du Gbêkê sont invités à prendre part aux états généraux de l’éducation nationale et de l’alphabétisation

Published

on

Les états généraux de l’éducation nationale et de l’alphabétisation proposés par la ministre de l’éducation nationale consistent à faire un diagnostic de l’école ivoirienne afin d’éradiquer les difficultés qui minent l’école ivoirienne. Ainsi, lancé par le premier ministre Patrick Achi le 19 Juillet dernier, les états généraux au niveau de la région du Gbêkê se prépare. À ce effet, les acteurs du système éducatif du Gbêkê et les populations se sont réunis avec une mission vénue d’Abidjan, le 3 Septembre dernier pour une concertation pour mener à bien ces états généraux qui auront lieux de la région du Gbêkê dans la salle de la préfecture de Bouaké.Le chef de la mission, Koffi Zahui Louis, par ailleurs représentant de l’inspection générale a expliqué qu’ils ont été mandaté par la ministre Mariatou Koné pour informer et former les acteurs qui devront animer ces états généraux qui devront s’étendre sur six (6) mois. » Nous sommes envoyé par Mme le ministre Mariatou Koné dans le cadre des états généraux de l’éducation nationale et de l’alphabétisation pour informer et former les acteurs sur ce qui va se passer pendant les états généraux. À travers ces états généraux, nous voulons que l’école ivoirienne guérrisse car nous voulons créer des ressources humaines compétente et de qualité », a martelé le chef de mission.Coffie Angèle, directrice régionale de l’éducation nationale et de l’alphabétisation-Bouake (DRENA Bouaké 2) a lancé un appel aux populations à s’impliquer activement pour la réussite des états généraux. » Depuis le lancement des états généraux de l’éducation nationale et de l’alphabétisation, plusieurs missions d’informations sont lancées dans les régions par le commissariat général depuis le 29 Août dernier pour la mise en place des états généraux. Je demande à toute personne soucieuse de l’avenir de l’école ivoirienne à participer à ces travaux afin que la région du Gbêkê puisse proposée des résultats pertinentes », a t-elle indiqué.S.K

Continue Reading

Education

L’honorable Malick Fadiga honore les meilleures élèves des confessions islamiques de Bouaké

Published

on

L’honorable Malick Fadiga a honoré les meilleurs élèves de la classe de CM2 et de 3ème des établissements confessionnels islamiques de Bouaké. Cette cérémonie de prise en charge totale pour l’année 2021-2022 aux lauréats s’est tenue le samedi dernier à la Ranhôtel de Bouaké.

Cette célébration était une occasion pour l’honorable Malick Fadiga de démontrer son attachement aux écoles islamiques afin que ces écoles islamiques ne soient pas laisser pour contre. À cet effet, il a fait savoir que l’enjeu de cette journée est d’encourager et promouvoir les enseignements des confessionnels islamiques et l’enseignement général.  » Cette cérémonie est une occasion d’apporter notre aide aux élèves et enseignants des confessionnels islamique afin de les aider pour ne pas qu’ ils se sente abandonnés. Je l’ai dit la côte d’Ivoire est une et indivisible. C’est un pays laïque et je tiens absolument que les jeunes qui font l’école coranique puissent obtenir les diplômes de l’éducation nationale de la Côte d’Ivoire et qu’ils ne soient pas marginalisés dans la développement du pays, car le développement se repose sur sa jeunesse (…) Il faut les épauler, il faut que les élus et cadres viennent aider ces enfants. Voilà, la raison de la cérémonie », a t-il fait savoir.

La deuxième adjointe au maire de la commune de Bouaké, Diomande Korotoum a félicité l’honorable pour cet acte qui vise à promouvoir les confessionnels islamiques.  » En général, on fait beaucoup de journée d’excellence, mais il faut reconnaître que les écoles confessionnelles islamiques ont été mises de côtés, c’est ce qui fait la rareté de ces genres de célébration. C’est pourquoi nous remercions le député Malick Fadiga pour son geste à l’égard à tous ces enfants qui méritent d’être encouragés et célébrés. J’invite les élus et cadres à emboîter ce pas afin de primer des nouveaux lauréat aux éditions prochaines » a t-elle lancé.

Au nom des lauréats, Sangaré Djeneba a rassuré leur bienfaiteur de leur engagement à travailler davantage afin que le plaisir de les soutenir encore plus soit renouvellé.

Au total 13 lauréats ont été récompensés dont 09 au primaire et 04 au collège.

Stéphane Kouakou

Continue Reading

Actualité