Connect with us

internationale

Côte d’Ivoire : Des chefs d’Etats et ministres en charge de l’économie à Abidjan pour un sommet de haut niveau de l’IDA

Published

on

Plusieurs chefs d’État et ministres en charge de l’économie dont

Alamine Ousmane Mey, ministre Camerounais de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire participe, ce jeudi 15 juillet, à la réunion de haut niveau IDA-20.

Au cours de ce sommet, le représentant du président Paul Biya et les chefs d’État présents, feront un plaidoyer pour inciter les contributeurs aux ressources de cette initiative à être plus généreux. La pandémie de Covid-19 ayant impacté négativement les économies du continent. L’IDA , l’Association Internationale de Développement, est une institution de la Banque Mondiale qui aide les pays à revenus faibles à réduire la pauvreté en accordant des prêts et des dons destinés à des programmes qui peuvent stimuler la croissance économique et améliorer la vie des plus démunis.

Après la cérémonie d’ouverture présidée par le Président Alassane Ouattara, le huis clos des dirigeants africains se poursuit. Nous y reviendrons.

Stéphane Beti

internationale

Burkina Faso: les dessous de l’attaque de Sokhan

Attaque_Solhan – « Les assaillants étaient en majorité des enfants dont l’âge est compris entre 12 et 14 ans » (Porte-parole du gouvernement)

Published

on

« Les assaillants étaient en majorité des enfants dont l’âge est compris entre 12 et 14 ans », a déclaré mercredi Ousséni Tamboura, le porte-parole du gouvernement.

« Des femmes aussi avaient joué un rôle en indiquant des concessions et des cibles », affirme le porte-parole du gouvernement .

Selon M. Tamboura, « le groupe qui a perpétré l’attaque est un groupe affilié au GSIM, (NDLR Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans) ». « Deux suspects ont été appréhendés », ajoute le porte-parole du gouvernement.

L’attaque de Solhan est la plus meurtrière de l’histoire du pays. Au moins 132 personnes, selon le gouvernement et 160 selon des sources locales avaient été tuées.

Continue Reading

internationale

Dr Abdelilah Benarafa désigné Directeur général adjoint de l’ICESCO

Published

on

Dr Salim M. AlMalik, Directeur général de l’Organisation du Monde Islamique pour l’Éducation, les Sciences et la Culture (ICESCO), a rendu une décision portant désignation de Dr Abdelilah Benarafa au poste de Directeur général adjoint de l’Organisation.

Faisant partie des cadres de l’ICESCO, Dr Benarafa y avait auparavant occupé plusieurs postes depuis sa prise de fonctions en 2003, dont le plus récent fut le poste de Conseiller culturel auprès du Directeur général.

Il a obtenu un diplôme d’études universitaires littéraires de l’Université Mohammed V de Rabat, une licence en linguistique de l’Université Paul Valérie (Montpellier, France), de même qu’un DEA en linguistique générale et un doctorat en sémantique de l’Université de la Sorbonne à Paris.

En plus de ses contributions et œuvres intellectuelles et littéraires, Dr Benarafa a mené des études d’authentification scientifique. Il a en effet publié un ensemble d’ouvrages, romans et études, dont notamment un ouvrage scientifique en français sur la naissance des concepts dans les langues, de même qu’une étude et authentification de l’ouvrage As-shihâb maw’idha li ouli al-albâb d’Abu Ahmad Jafar bin Saydabuna, ainsi que Limâdha nafrah bi al-mustaphâ, et Abu al-Hasan al-Shushtari : biographie, œuvres et doctrine. Parmi ses romans figurent Jabal Qâf, Al-Junayd : Alam al-ma’rifa, Khnâtha et Idriss.

Dr Benarafa entretient par ailleurs de larges relations au niveau du monde islamique.

S.B

Continue Reading

internationale

Mali : l’Union africaine et LA CEDEAO réagissent.

La communauté internationale exige la libération immédiate et sans condition du président de la transition et de son premier ministre

Published

on

Communiqué conjoint sur la situation au Mali
(24 mai 2021)
Le Comité local de suivi de la transition, composé de la CEDEAO, de l’Union
Africaine et de la MINUSMA, avec des membres de la communauté internationale,
y compris la France, les Etats-Unis, le Royaume-Uni, l’Allemagne et l’Union
européenne, exprime sa profonde préoccupation face à la situation au Mali
marquée par l’arrestation du Président de la transition, du Premier ministre et de
certains de leurs collaborateurs.
Ils condamnent fermement la tentative de coup de force survenue à la suite de la
publication du décret portant nomination des membres du gouvernement par le
Président de la transition sur proposition du Premier ministre.
Ils exigent la libération immédiate et inconditionnelle de ces autorités et soulignent
que les éléments militaires qui les détiennent seront tenus personnellement
responsables de leur sécurité.
Ils réaffirment leur ferme soutien aux autorités de la transition et demandent que la
transition reprenne son cours pour se conclure dans les délais prévus. La
communauté internationale rejette par avance tout acte imposé par la contrainte, y
compris des démissions forcées.
Ils se félicitent de l’annonce de la venue demain de la délégation de la CEDEAO et
demandent à tous les acteurs concernes à apporter leur pleine coopération aux
efforts déployés en vue de la reprise immédiate du cours normal de la transition.
Ils soulignent que l’action inconsidérée conduite ce jour porte en elle le risque d’un
affaiblissement de la mobilisation de la communauté internationale en faveur du
Mali.
Fait à Bamako, le 24 mai 2021

Continue Reading

Actualité