Connect with us

Non classé

Bouaké: Une plateforme de la société civile s’invite dans le débat politique

Son président catégorique: « la Côte d’Ivoire d’abord »

Published

on

Créer un cadre d’échange de compétences entre les ivoiriens de toutes les générations, initier des programmes de développement et de lutte pour la réduction des disparités, promouvoir le vivre ensemble et la cohésion sociale, sont entre autres objectifs que s’est fixé « Génération Unifiée », en abrégé GU.

En clair, cette plateforme qui regroupe des femmes et des hommes de tout âge, sans distinction d’ethnie, de religion ou d’appartenance politique, place la Côte d’Ivoire au centre de ses intérêts. Son président, Kandé Tiémoko l’a signifié clairement au cours d’un point de presse qu’il a animé le samedi, 11 septembre 2021 à Bouaké. Selon lui, Génération Unifiée qui n’est pas un parti politique mais plutôt une plateforme de regroupement d’hommes et de femmes n’est ni à gauche ni à droite. « Nous nous voulons centristes et conciliateurs. Pour nous, la priorité, c’est la Côte d’Ivoire », a déclaré le conférencier qui a soutenu que sa structure se veut également comme une plateforme de propositions d’alternatives concrètes aux décideurs. Pour atteindre ses objectifs, Kandé Tiémoko propose le lobbying pour une prise en charge plus intense des préoccupations et aspirations des populations, l’organisation d’activités de terrains susceptibles d’améliorer ou d’impacter les conditions de vie des populations, la tenue de points de presse pour faire l’état des lieux de la situation socio-politique de la Côte d’Ivoire. A terme, informe toujours le conférencier, Génération Unifiée entend contribuer à la consolidation de l’unité nationale, à l’avènement d’une société plus ouverte, à l’édification d’une nation arc-en-ciel, à préparer de façon pacifique la relève et la transmission de la gouvernance à la jeune génération, à contribuer à une répartition efficace et efficiente de la richesse nationale, à œuvrer à l’instauration d’un climat de paix et de stabilité durable et enfin à sensibiliser les populations sur la nécessité du vivre ensemble. « La Côte d’Ivoire est pour nous ce qu’il y a de plus essentiel et de plus précieux », a-t-il insisté. Créé le 18 juillet 2018, ladite plateforme a décidé cette année de mettre son rouleau compresseur en marche. Une rencontre avec tous les acteurs politiques et la société civile, pour parler de paix et de réconciliation est en vue.

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Non classé

Côte d’Ivoire : Deux candidats s’unissent après les élections législatives pour consolider l’unité

Unis pour une Côte d’Ivoire solidaire »

Published

on

Transformer une « adversité » politique en une union sacrée afin d’offrir le développement et le bien-être des populations, c’est l’essentiel du message qu’il convient de retenir des différentes actions menées dans le Gblo depuis les législatives par deux fils de la région et cadres du Rhdp, Kouassi Ferdinand dit Watchard Kedjebo et son aîné Assahoré Konan Jacques, Dg du trésor et député de Diabo et Languibonou sous-préfecture.


Depuis les récentes élections législatives dans cette région importante du V Baoulé qui ont vu le désistement du premier cité au profit de son aîné, ces deux cadres du parti présidentiel ont décidé d’agir en symbiose et en bonne intelligence en privilégiant les intérêts des populations. Watchard Kedjebo dit désormais être aux côtés de son aîné, dans ses pas pour apporter le bien -être aux populations. C’est donc main dans la main qu’ils parcourent les villages, campements et hameaux du Gblo pour parler de paix et du développement aux populations.

Présents dans leur fief ce dernier week-end du mois de juillet dans le cadre d’une tournée de remerciements, le député et son jeune frère ont séduit les populations par leur complicité en démontrant une fois de plus que leur alliance n’était pas que circonstancielle ou simplement électoraliste mais une alliance pour et au service des populations.
Partout où ils sont passés, le député Assahoré et son jeune frère ont parlé de paix, de cohésion sociale et du développement en invitant toutes les populations à s’approprier la nouvelle vision du chef de l’Etat SEM Alassane Ouattara: « La Côte d’Ivoire solidaire ».


« Le président Ouattara mène le navire Ivoire dans la bonne direction. Il est une chance pour la Côte d’ivoire. C’est un grand bâtisseur. Il détientles clés du développement », ne cessent de répéter les deux cadres du Rhdp à chaque étape de leur tournée à leurs parents
Le député Assahoré Konan Jacques et Watchard Kedjebo pour ne pas dire « le duo gagnant du Gblo » est un exemple édifiant qui montre que l’on peut transformer nos divergences en une force. Adversaires politiques déclarés hier le temps d’une élection, ces deux cadres de la région ont su taire leurs egos pour ne privilégier que les intérêts des populations.

Depuis cette union scellée devant leurs parents les deux hommes ne ce sont plus quittés et mènent des actions concrètes et concertées sur le terrain. Dans le Gblo désormais, la politique politicienne n’a plus droit de cité. Les deux leaders ont fait sienne cette pensée selon laquelle « l’union fait la force ». Les résultats commencent à se faire ressentir dans le quotidien des populations. Cette démarche politique qui met au cœur de ses priorités les intérêts des populations mérite d’être exportée au-delà des frontières de cette région surtout dans des régions où des cadres se livrent se livrent des batailles sans merci et très souvent sans fondements réels au mépris du développement.

Emmanuel de Kouassi connectionivoirienne dekouassi64@gmail.com

Continue Reading

Non classé

Côte d’Ivoire / Logoualé: Madame Badouel magnifie ADO, pour le bitumage de l’axe Duekoué-Man

Published

on

Le Maire de Logoualé, madame Jeannette Badouel a effectué le jeudi 29 juillet 2021, une visite sur le chantier de réhabilitation, de la route Duekoué-Man.

Il faut dire que la première magistrate de la commune de Logoualé a effectué cette visite dans le but d’aller exprimer ses encouragements aux entreprises engagées depuis quelques mois dans les travaux de réhabilitation , de réfection et de bitumage de cette voie d’environ quatre-vingt-dix kilomètres. 
 » C’est le plus logique du monde qu’en tant que première responsable d’une collectivité qui bénéficie de cette voie stratégique, j’aille encourager ces valeureux travailleurs.  » a-t-elle déclaré.


Il faut dire que les travaux, effectués sur ce tronçon sont très avancés. Déjà une nouvelle couche de bitume, part de Bangolo et traverse la commune de Logoualé jusqu’à, quelques kilomètres de Man. Sans oublier que les ouvriers sont à pied d’œuvre nuit et jour, afin que les travaux finissent dans les meilleurs délais.

Madame le Maire de Logoualé, devant toutes ces avancées , a salué les actions des décideurs, qui ont voulu la réalisation de ce projet très important. Notamment le chef de l’État.  » Cette voie va impulser les échanges commerciaux dans notre région, particulièrement pour Logoualé et ses localités, qui verra la hausse des prix de ses ressources vivrières. C’est du coup un atout pour l’économie locale. C’est le lieu de rendre un vibrant hommage au chef de l’État Alassane Ouattara, qui se soucie de l’émergence de chaque région de la Côte d’Ivoire. Pour notre président , la route est le premier facteur de cette vision.

C’est une grâce que les ivoiriens ont d’avoir,  à leur tête un homme de développement. » a-t-elle confié à la presse. 
Poursuivant, la seule femme maire du district des montagnes, a salué la constance et l’intransigeance de celui qui est chargé de l’exécution et le suivi de ces travaux de grandes envergures.  » Le ministre Amédé Kouakou, de l’équipement et de l’entretien routier, est vraiment la personne qu’il fallait au président de la République. Depuis qu’il gère ce ministère, plusieurs régions sont désormais désenclavées. C’est le cas de l’ouest où les routes principales sont en chantier depuis un temps. Sans compter les efforts qu’il fait pour , répondre aux besoins des maires, dans le cadre du reprofilage des voies communales. Logoualé n’est pas en reste, la municipalité lui est très reconnaissant. » a-t-elle salué.


Faut-il le signifier, de Daloa en passant par Man, jusqu’à Danané, la réhabilitation de la route est en cours. Selon les prévisions, même le tronçon Danané-Toulepleu sera bitumé, les jours à venir. Si cela prend forme , l’ouest sera un pôle économique, pour notre pays. Ce qui va booster, outre les richesses mais la décentralisation. Au grand bonheur des populations. 


Axel , à Man.

Continue Reading

Non classé

Côte d’Ivoire : Man: Début du tournoi de l’indépendance sous de bonnes auspices

Published

on

Placé sous l’égide la réconciliation, le tournoi de football, de l’indépendance, doté du trophée le général Vagondo Diomandé, a débuté ce mercredi 28 juillet 2021 au stade du collège catholique saint Martyrs de l’Ouganda (CSMO) de Man.

C’était sûr le coup de 15h 30 minutes, que le préfet de région, représenté par son secrétaire général 2 (SG2), Koutouan Serges, a lancé le coup d’envoi, du  premier face à face. Il faut dire que tous les matchs de ce tournoi, se font par confrontation à élimination directe. Voilà pourquoi, pour la toute première rencontre, qui opposait l’équipe de Biankouma à Makendé de Man, a vu l’élimination de celle de Man, qui s’est inclinée par 3 buts à 1.

Notons que dans l’ensemble de cette première confrontation, l’esprit fair-play a prévalu. Toute chose qui a réjoui l’autorité préfectorale, qui a fait savoir, que c’est cela l’objectif de cette compétition, qui réunit les jeunes de la région.  » Le sport est un facteur de santé, au delà, un facteur de paix. D’où le fait que ce tournoi qui rassemble les jeunes du Tonkpi, a pour enjeu la réconciliation » aux dire du SG 2 de la préfecture de Man.


Pour sa part, le DR de la promotion des sports, et de l’économie sportive, Zaibo Toussaint, a invité les jeunes à la fraternité et la paix. Sans oublier qu’il a situé le sens de son soutien à ce tournoi.  » Pour nous l »indépendance est très importante pour le pays, voilà pourquoi je soutien les organisateurs. »
Rappelons que le parrain , le ministre de l’intérieur et de la sécurité, le général Vagondo Diomandé, a déjà parrainé plusieurs activités sportives dans le Tonkpi.

Notamment le tournoi de maracana petit poteau du quartier Libreville de Man, remporté par Logoualé, dans le mois de juin 2021. Pendant ces Vacances, le natif de Sokourala, se préoccupe à occuper sainement la jeunesse du Tonkpi, en parrainant des activités sportives et culturelles.
Pour les organisateurs du tournoi de l’indépendance, c’est un défi , quand il s’agit de le réussir.  » Notre souhait, en plus de faire honneur à notre parrain, par le succès du tournoi, est d’atteindre l’objectif attendu. Le fair-play, afin de magnifier la réconciliation . » s’est préoccupé le PCO , Coulibaly Ibrahim. Avant de préciser que huit équipes participent à ce championnat jeunes, dont deux, venant des villes de Biankouma et de Danané, et les six autres de Man.


Pour sa part, le président du mouvement  » Je suis Vagondo » ( JSV), département de Man, Fofana Vako Kader, par ailleurs initiateur, de ce tournoi de football, ne s’attend pas s’arrêter en si bon chemin.  » Nous sommes en train de réfléchir pour initier tout ce qui peut ressembler les jeunes et pouvoir prôner la réconciliation. La paix, précède toutes les actions de notre mentor ,et à même temps notre papa. Le général Vagondo Diomandé  » a-t-il révélé.


Axel,  à Man

Continue Reading

Actualité