Connect with us

Non classé

Lakota : Stéphane Kipre rend hommage à Doudou et invite l’union sacrée autour de Gbagbo

Published

on

Les fils et fille de de Lakota avec à leur tête Évariste Nahio, Secrétaire National Technique du PPCI ont décidé de rendre hommage à cet d’Etat et l’un des hommes fort d’alors de Laurent Gbagbo.

2002 – 2022, vingt ans que Boga Doudou Émile fils de Neko est assassiné dès les premières heures de la tentative de coup d’état de 2002 en Côte d’Ivoire.

Stéphane Kipré, 1er vice-président exécutif du Parti des Peuples Africains-Côte d’Ivoire était l‘invité de cette cérémonie qui s’est déroulée le samedi 23 juillet à Téko dans le département Goudoukou-Niambezaria/Lakota.

C’est un discours de mémoire et de remobilisation en rappel de des valeurs de la personnalité de l’ex compagnon de lutte du Laurent Gbagbo que Stéphane Kipré a tenu devant les populations.

Le numéro 2 du parti de Gbagbo s’est rendu au caveau pour y déposer une gerbe de fleurs.

Saluant la mémoire de l’ex ministre de la défense Boga Doudou, Stéphane Kipré a dit se retrouver   sur sa terre natale pour se ressourcer. « Chers parents de Neko, je suis venu ici pour me ressourcer parce que venir à Neko, c’est venir saluer la loyauté ! C’est venir saluer la combativité ! C’est revenir prendre des forces dans le combat que nous menons.

J’aimerais saluer la mémoire du Ministre Émile Boga Doudou. Sa mémoire doit toujours rester dans l’esprit des Ivoiriens. Lorsqu’on parle de la crise ivoirienne on entend parler de Boga Doudou qui est l’une des premières victimes » a-t-il déclaré.

Fidèle à ses convictions, Stéphane Kipré qui  annonçait rentrer au pays pour prendre sa place dans la réconciliation, dès ses premières de retour d’exil, prône la paix partout où il passe.

A cet effet il a invité les parents de Boga Doudou à accepter de s’inscrire dans le processus de réconciliation et du pardon.

« Nous devons aller sincèrement à la réconciliation parce que si ce n’est pas le cas, les enfants de Neko vont toujours pleurer. Parce que Boga Doudou est tombé dans cette crise au nom de la Côte d’Ivoire. Si aujourd’hui les enfants de Neko parlent de la réconciliation, ils savent qu’un des leurs est tombé mais à cause de la Côte d’Ivoire ils ont pardonné. Je suis donc venu à la source pour prendre la force du pardon.

Neko inspire le pardon! Boga Doudou inspire la loyauté !

Boga Doudou inspire la combativité ! Et pour nous qui sommes en train de marcher dans les pas de Laurent Gbagbo nous devons continuer de rester dans cette combativité. Le combat de Gbagbo c’est de faire aboutir le combat de Boga Doudou.

Gbagbo Laurent et Boga Doudou ont rêvé ensemble d’une Côte d’Ivoire décentralisée, une Côte d’Ivoire où chaque enfant ira gratuitement à l’école, où aucune femme ne meurt à l’accouchement parce que la santé est abordable ».

Représentant son mentor, Stéphane Kipré a lancé un appel d’union au tour de Gbagbo. «A travers vous, je voudrais appeler à l’union. Nous devons faire bloc autour de nos idéaux. Nous devons faire bloc autour de Laurent Gbagbo. Enfants de Lakota, enfants de Laurent Gbagbo, nous devons faire bloc derrière Laurent Gbagbo, parce que nos forces unies le PPA-CI sera grand et fort».

Christ Kémondé

Non classé

Bouaké – Tabaski: Les autorités et les musulmans ont prié pour l’Ukraine

La fête la tabaski 2022 à été l’occasion pour les autorités ivoirienne de prier pour la Guerre en Ukraine. quand on sait la vie est devenu cher en Côte d’Ivoire depuis l’avènement de cette crise.

Published

on

Comme à l’accoutumé, les musulmans de la ville de Bouaké, capitale du Gbêkè se sont réuni à la grande mosquée de Bouaké à l’occasion de la fête de la Tabaski afin de prier pour la paix le samedi 9 juillet 2022.

Le ministre des Transports, Adama Koné, qui a participé à la prière de ce jour avec les fidèles musulmans à la grande mosquée de Bouaké a livré ses impressions à la presse à la sortie « Nous avons prié pour la paix dans le monde et dans la sous-région notamment la situation en Ukraine qui a des conséquences sur le monde entier dont l’approvisionnement en pétrole et en céréale. Nous avons également prié pour le président de la république et formulé des bénédictions en faveur de la paix et de la cohésion sociale. Afin que main dans la main notre pays puisse poursuivre son développement »

Le message de paix à été livré par l’imam de la grande mosquée, Badjawari Touré, président du Cosim. Outre le ministre Adama Koné, des élus et cadres de la région notamment, le ministre gouverneur du district autonome de la vallée du Bandama, le ministre des transport, le maire le maire de la commune de Bouaké, Djibo Nicola et de plusieurs fidèles musulmans ont pris part à cette prière.

Prince koffi

Continue Reading

Non classé

BOUAKE: Les populations invités à renoncer à la migration irrégulière.

Published

on

Pour une lutte efficace contre le phénomène de la migration irrégulière, fléau qui fragilise les États Africains et singulièrement la Côte d’Ivoire, le Comité Départemental de lutte contre la migration Irrégulière multiplie ses actions de sensibilisation sur le terrain. Ces actions sont menées en collaboration avec la Direction Régionale de la Promotion de la Jeunesse, de l’Insertion Professionnelle et du Service Civique de Gbêkê et l’appui technique et financier de l’ONG AVSI à travers son projet  » Dignité », et une séance de sensibilisation sur les causes et les conséquences de la migration irrégulière à l’endroit de nombreux élèves et étudiants, le 18 février 2022.

Cette vaste campagne s’est tenue dans la grande cour de l’école Franco-Arabe « Assakafatoul Islamiya ». Ainsi, la directrice régionale, Bamba Fatoumata, par ailleurs secrétaire général du comité, a indiqué que l’objectif de cette activité est de contribuer à réduire de façon considérable, le taux de migration irrégulière dans la capitale de Gbêkê. Et cela, par l’information, la formation, la sensibilisation et l’engagement citoyen. A l’en croire, la migration irrégulière est une aventure à hauts risques et sans issue. C’est pourquoi, elle a exhorté ces hôtes s’abstenir d’entreprendre un tel projet. » Il n’est pas nécessaire de mourir en voulant aller en Europe de façon clandestine. C’est triste de voir des jeunes qui tentent à travers ce voyage mortel, d’aller en Europe. On peut y aller en passant par les voies réglementaires.
Il faut changer de mentalité en vous orientant vers les Agences Emploi Jeunes et les Guichets Emploi qui vous permettront d’investir en Côte d’Ivoire et de gagner votre vie », a t- elle fait savoir.

Les différents intervenants au nombre desquels Traoré Lekouo,
Sogodogo Ibrahima et Coulibaly Zié Ismaël respectivement porte-parole de l’union des chefs de communautés résidant à Bouaké, représentant de l’Agence Emploi Jeunes et responsable de « Inter Business World » ont édifié l’auditoire sur les opportunités d’insertion socio- professionnelle des jeunes et les avantages d’une migration régulière. La séance a été meublée par des témoignages poignants, une projection de films sur les conditions de vie des migrants irréguliers dans le désert et en Libye suivi de commentaires, animée par la Directrice Régionale de la Jeunesse.

Prince Koffi

Continue Reading

Non classé

Bouaké-Djenonouan: Lutte contre la pauvreté en milieu rural.

Published

on

La ministre Myss Belmonde Dogo exhorte les populations de Kondoukro à intégrer les AVEC.

C’était sur la place publique du village de Kondoukro que la cérémonie de distinction de trente membres de l’association villageoise d’épargne et de crédit ( AVEC) a eu lieu. Cette cérémonie qui marque la fin du cycle 1 de cette association de ladite localité s’est déroulée le 9 Février dernier en présence de Myss Belmonde Dogo, ministre de la solidarité et de la lutte contre la pauvreté.

Le projet filet sociaux productifs a facilité, au cours de la période 2020-2021, la mise en place de 311 groupements d’associations villageoises d’épargne et de crédit (AVEC) opérationnels, dans 311 villages de différentes régions du pays afin de renforcer l’inclusion économique, consolider et pérenniser les acquis des ménages bénéficiaires.
À cet effet, la localité de Kondoukro, située dans la sous-préfecture de Djebonoua a reçu la ministre Myss Belmond Dogo pour honorer les 30 membres des cinq AVEC de ladite localité. Ainsi, elle leur a présenté le bien-fondé de cette association d’épargne et de crédit en milieu rural. » L’ AVEC permet aux membres des associations d’être ensemble, de se soutenir et d’épargner ensemble et à la fin du cycle de se partager l’argent qu’ils ont épargné. Pour nous cela combine les deux actions qui sont la solidarité et la lutte contre la pauvreté. Cette année, nous allons travailler encore plus car les AVEC permettent aux membres dans les villages de renforcer les liens et d’épargner. Nous inculquons la culture d’épargne à travers le budget familial, l’accès aux soins de base et Ammenons les membres à scolariser les enfants », a t-elle indiqué.

Kangah Amenan, membre d’une AVEC a indiqué que grâce cette association elle arrive à faire prospérer ses activités. » Aujourd’hui grâce aux AVEC nous n’allons plus voir des tierces personnes pour demander des prêts. Les AVEC nous permettent d’agrandir nos activités à travers des prêts avec une simplicité de paiement. En effet, grâce aux AVEC, nous travaillons tous ensemble et cela nous rend fort », a t-elle relevé.

Cette cérémonie s’est terminée après que madame la ministre ai visité un champ de tomate, de gombo et d’aubergine en promettant d’apporter une aide à la propriétaire de faire irriguer son champ.

Prince Koffi

Continue Reading

Actualité