Connect with us

Société

Conseil: grosses dérives de joie après le Bac

Published

on

A toute fin utile

Il nous a été donné de constater hier que certains amis et parents dans l’euphorie, ont commis l’erreur de publier les documents administratifs de leurs enfants nouveaux bacheliers. Loin de nous l’idée d’en vouloir à qui que ce soit. Dans la joie extrême, qu’est-ce qu’on ne ferait pas ?

Après avoir crié, manifesté, il faut désormais se contenir. Vous avez dû constater que depuis des années, les communiqués officiels publiés sur les réseaux sociaux sont de moins en moins signés, ni cachetés, que les visages d’une catégorie de présumés coupables sont toujours floutés, qu’une CNI illustrative n’est jamais celle d’un individu physique… Qu’est ce qui peut donc inciter un parent à publier un document délivré qu’une seule fois (sauf cas hyper extrême), document comportant : Le nom de son enfant, son prénom, date et lieu de naissance, le centre de composition, numéro de jury, de table, son matricule, sa MGA, le lieu de la délibération, le nom le cachet, et la signature du président de jury… ? Loin de nous l’idée de donner des idées aux sorciers haut débit, mais il reste quel autre élément pour qu’un individu malveillant s’approprie le diplôme de votre enfant et son identité ? Juste rogner la photo en haut à gauche et la remplacer par la sienne tout simplement. sans accuser les directions des examens en Afrique, vu la lourdeur, la lenteur, la négligence, et le caractère archaïque dans des lieux de vérification, le quidam pourra utiliser le bac de votre enfant en toute quiétude, il pourrait même poser des actes plus graves que ça….Des intellectuels qui après le retrait de leur pièce d’identité la publient en prenant soin de tout cacher sauf l’essentiel… Arrêtons-nous là.

Mais pourquoi tout ça ? Ce n’est ni de l’immaturité ni de la désinvolture, mais c’est plutôt sous la coupole de l’ignorance, de l’émotion, et du désintérêt pour certains centres d’intérêt sérieux.

Hier soir, il y a une amie qui nous a joint et à la fin de l’échange, elle nous a rappelé que les CNI qu’on remet aux agents de sécurité, nos attestations qu’on fait légaliser dans les mairies, les relevés de notes de nos enfants, dans les banques… À travers tout cela, est-ce que nous ne sommes pas déjà trop exposés. Il nous est paru juste de faire la nuance, entre : « nous sommes exposés, et nous nous sommes exposés sont deux notions contradictoires». Surtout sur les réseaux sociaux.

PRENEZ SOIN DE VOUS ET DES VÔTRES

Société

Bouaké : La jeunesse invitée à participer à la lutte contre l’incivisme à travers le sport

Published

on

C’était autour du thème » le sport facteur de lutte contre l’incivisme de la jeunesse » que la 7ème édition du tournoi de la paix et de la réconciliation par le sport en herbe de Madame Dominique Ouattara a démarré dans la capitale du Gbêkê. Le lancement dudit tournoi de football des moins de 14 ans a eu lieu, le samedi 06 Août 2022 au terrain de Djamourou ( quartier de Bouaké) en présence du maire, Djibo Youssouf Nicolas, des élus et cadres de la ville ainsi que des acteurs régionaux et départementaux des sports. Ainsi, le 5ème adjoint au maire chargé au sport, Peter Diaby a indiqué que ce tournoi est une occasion pour inculquer le civisme à la jeunesse :« faire du sport n’est pas de faire couler la sueur pour mieux se porter mais aussi un puissant instrument d’éducation et de développement. Car en jouant ensemble et en acceptant les défaites, en saluant les vainqueurs nous apprenons la tolérance et le respect des autres. La jeunesse de Bouaké doit se battre contre l’incivisme car plusieurs investissements se font dans la ville autour de milliards donc nous ne pouvons pas laisser le désordre et l’incivisme prospérer. Il faut qu’ensemble nous changeons de comportement car la ville accueillera la coupe d’Afrique des nations ( CAN).

Quant au directeur régional du sport, N’Cho Marcelin a souligné que ce tournoi permettra aux enfants de passer des vacances scolaires saines mais aussi de démontrer leurs talents.

Faut il rappeler que 16 équipes s’affronteront au cours de ce tournoi dont la finale aura lieu le 10 Septembre. Et le match d’ouverture a opposé FC Djamourou contre FC Diarra et s’est terminé sur un score de 3-0 en faveur de FC Diarra.

Prince Koffi.

Continue Reading

Société

Toumodi/L’Ong NOTRE TOUMODI DEMAIN offre des cours de vacance gratuits

Published

on

Après une pause, l’Ong NOTRE TOUMODI DEMAIN reprend ses activités. Cette structure qui se soucie de l’avenir des enfants de Côte d’Ivoire, notamment ceux de la ville de Toumodi a remis le couvert relativement aux activités toutes azimuts qu’elle initie pour le bonheur des habitants de la cité des agoutis. Cette fois, il est question d’offrir gratuitement des cours de vacances aux élèves de ladite ville. Le nouveau président de NOTRE TOUMODI DEMAIN Philippe Kouamé a donné des précisions à ce sujet :  «  NOTRE TOUMODI DEMAIN organise des cours de vacances à l’endroit des élèves de 3ème et de Terminale A et D du lundi au vendredi de 8 h à 12 h au Collège N’Dovia de Toumodi. Les inscriptions se font à la permanence dudit collège depuis le lundi 25 juillet. Nous précisions ici que les matières dispensées sont pour les 3ème , l’anglais, le français, les mathématiques et la physique. Pour les Terminales A il y a la philosophie, le français et l’anglais. Quant à la terminale D, il y a le français, la philosophie, les mathématiques, la physique et la chimie. Nous signalons que les places sont limitées et la priorité sera donnée aux 30 premiers inscrits. » L’on peut le dire sans risque de se tromper, l’Ong NOTRE TOUMODI DEMAIN est véritablement engagée pour le bien être des populations de Toumodi.

Continue Reading

Société

Toumodi-Pdci-Rda/La délégation communale décore à titre posthume une fervente militante

Published

on

Le samedi 23 juillet dernier était la date indiquée par les parents de dame Gbogou Aya Thérèse militante active du parti doyen le Pdci-Rda à Toumodi décédée récemment, pour procéder à son inhumation. Aussi, la délégation Pdci-Rda commune dite Toumodi 1 dirigée par son premier responsable Ange Félix N’Dakpri a-t-elle initié une démarche auprès de la hiérarchie du parti pour obtenir d’elle le quitus pour décorer à titre posthume la défunte militante qui a su faire montre de son vivant d’un engagement soutenu pour la cause du Pdci-Rda dans cette localité. C’est donc en présence d’une foule composée de parents, d’amis et de militants Pdci-Rda venus en grand nombre que l’inconditionnelle du Pdci-Rda a été décorée et portée en terre au cimetière municipal de Toumodi. L’on pouvait noter la présence de certaines des personnalités dont le vice-président du Pdci-Rda Rémi Allah Kouadio et le maire de Toumodi aux obsèques de Gbogou Aya Thérèse. Le délégué communal Ange Félix N’Dakpri s’est félicité de cette décoration qui témoigne de la fidélité des dirigeants du parti vis-à-vis des militants.

Continue Reading

Actualité