Connect with us

Economie

Yamoussoukro : CI-PME et 2PAI-Bélier veulent accompagner les entrepreneurs

Published

on

C’est dans les locaux de la délégation régionale de la Chambre de Commerce et d’industrie de Yamoussoukro que le coordonnateur régional de ladite chambre, OUATTARA Mohamed a fait l’annonce d’un projet d’accompagnement des PME et porteurs de Projets  de la région du Bélier.

Mercredi 27 juillet 2022, OUATTARA Mohamed a invité les acteurs de la vie économique et des porteurs de projets à une phase d’enregistrement des bénéficiaires de ce projet.  Il s’agira au cours de ce projet de faire un appuis aux acteurs des chaînes des valeurs, à assurer le développement de leurs activités et renforcer ainsi la dynamique économique.

Le projet est conduit et financé par l’agence CI Pme en partenariat avec le 2PAI-Bélier. Le coordonnateur Régional de la Chambre de Commerce et d’industrie a profité de cette rencontre pour lancer un appel aux opérateurs économiques de la région de se faire recenser dans ses locaux ouverts tous les jours ouvrables.

Il a également réaffirmé sa disponibilité au service des acteurs de PME/PMI pour les accompagner le développement de leurs entreprises.

Christ Kémondé

Economie

Yamoussoukro : Les TPE, PME, artisans et acteurs du secteur informel sensibilisés à l’usage du digital

Published

on

Dans le cadre d’un projet  d’initiation et de formation des acteurs des toutes petites et moyennes entreprises, artisans et du secteur informel, le jeudi 07 juillet 2022, à l’hôtel  motel Shell de Yamoussoukro, s’est tenue une journée de sensibilisation sur la transformation Digitale.

C’est à l’initiative de la  Chambre de Commerce et d’industrie de Côte-d’Ivoire en partenariat avec l’Expertise France, groupe de l’Agence Française de développement, dans le cadre du projet I-DJAOULI, une session de formation à l’endroit des TPE, PME, artisans et acteurs du secteur Informels, sur le thème  » transformation Digitale »

Visant la formation de 1500 opérateurs économiques cités plus haut, sur la transformation Digitale en vue de renforcer leur visibilité sur les réseaux sociaux et médias numériques et définir des stratégies de marketing Digital  pour développer leurs activités, le projet I-Djaouli est un programme qui s’étend dans régions cibles en Côte d’ivoire.

OUATTARA Mohamed, Coordonnateur Régional de la Chambre de Commerce et d’industrie de Yamoussoukro a procédé à l’ouverture de la journée de sensibilisation en présence  du président National de la Chambre de Commerce et d’industrie de Côte-d’Ivoire, TOURE FAMAN.  Il a fait savoir que  sa structure est engagée au service de la promotion des entreprises et opérateurs économiques. Il a exhorté les participants à bien suivre les séances de formation qu’il juge avantageux pour le développement de leur business.

M.OUATTARA Mohamed, Coordonnateur Régional de la Chambre de Commerce et d’industrie de Yamoussoukro

BOCA LOIC, Expert et Formateur du projet  I-DJAOULI a à son tour, fait un tour d’horizon sur les outils et mécanismes d’usage du digital. Il a expliqué en long et large l’utilité des réseaux sociaux dans le développement économique des entreprises  et invité les participants à se procurer de la transformation digitale.

Notons que, le Ministre du commerce de l’industrie et de la promotion des PME, Souleymane Diarrassouba  s’est impliqué activement dans la réussite de ce projet. C’est plus de cent participants dont les responsables du secteur Industriel et du commerce ont pris part ce jour à Yamoussoukro.

Christ Kémondé

Continue Reading

Economie

Béoumi : Lutte contre la peste des petits ruminants

Published

on

Le ministre Tiémoko Touré était à Beoumi pour le lancement de la campagne de sensibilisation contre la peste des petits ruminants.

La peste des petits ruminants (PPR) constituent aujourd’hui un véritable danger pour l’élevage en Côte d’Ivoire. Ainsi, pour l’éradication de cette maladie, le ministre des ressources animales et halieutiques, Sidi Tiémoko Touré s’est rendu le vendredi 20 mai 2022, au centre national ovin de Béoumi pour le lancement de la campagne de vaccination de masse contre la peste des petits ruminants (PPR), dans les régions de la Bagoué, du Hambol, du Poro, du Tchologo et du Gbêkè. Ce projet est financé par le fond international pour le développement agricole ( FIDA) et est exécuté par le programme d’appui au développement des filières agricoles ( PADFA). À cet effet, le ministre Sidi Tiémoko Touré a révélé l’importance de cette campagne de vaccination tout en rappelant aux populations qu’elle est également gratuite afin de permettre d’éradiquer cette maladie d’ici 2030. » La peste des petits ruminants est une maladie très contagieuse causé par un virus et qui affecte les moutons et cabri. Une fois présente dans un élevage, elle peut rendre tous les animaux malades et tuer 70% à 100% des animaux malades surtout en période sèche et cette maladie peut être éviter grâce à la vaccination des animaux. Pour cette campagne, ce sont près de 500 000 animaux qui seront vaccinés. En effet, les ovins et caprins jouent un rôle crucial dans la survie et la sécurité alimentaire des familles et contribuent au développement économique nationale et les femmes y sont beaucoup impliqué. La Peste des petits ruminants est la principale cause de mortalité des petits ruminants en Côte d’Ivoire et entraîne la mort de 180 000 animaux par année soit une perte économique estimé à environ 26 milliards de francs CFA pour l’État de Côte d’Ivoire. Cher parent, mobilisons nous tous pour faire vacciner gratuitement nos animaux car le coût de vaccination est pris en charge par l’État de Côte d’Ivoire et l’opération sera réalisé par les agents vétérinaires « , a t-il indiqué.

Pour sa part, Messou Edja, coordonnateur du PADFA a souligné que le FIDA à travers PADFA a apporté un appui financier d’une valeur de 91 millions dans le cadre de la santé des petits ruminants, à travers l’acquisition d’équipements de vaccination et d’engins roulant pour la mobilité des agents vaccinateurs.

Prince koffi

Continue Reading

Economie

Bouaké : Les organisations professionnelles de commerçants s’insurgent contre les agissements de Sarata Sanogo.

Published

on

Les organisations professionnelles de commerçants de Bouaké ont au cours d’un point de presse, se désolidariser des agissements de Sarata Sanogo sur le processus de commercialisation des points de vente du grand marché de Bouaké.

Ce point de presse qui a eu lieu dans les locaux de la chambre de commerce et d’industrie, le Jeudi 19 mai 2022 a rassemblé plusieurs organisations professionnelles de commerçants dont : union des commerçants de Bouaké ( UCB), fédération nationale des acteurs de commerce de Côte d’Ivoire (FENACCI), l’organisation des commerçants de Côte d’Ivoire ( OCCI), la coordination des opérateurs de commerce de Côte d’Ivoire ( COCOMCI) et de l’union des commerçants professionnelles et opérateurs économiques de Côte d’Ivoire ( UCPCI) afin de montrer qu’elles ne soutiennent ni de près ni de loin les démarches de Sarata Sanogo.

Ainsi, Doumbia Soumahila Secrétaire général adjoint du FENACCI, a expliqué les raisons qui fondent leurs éloignement de Sarata Sanogo. » Depuis un certain temps, malgré la sourde oreille que nous observons, la récurrence des récriminations de dame Sarata Sanogo, de Fedacore à l’encontre du projet du grand marché de Bouaké, nous interpelle et nous met devant nos responsabilités.

En effet, Dame Sarata Sanogo est membre du conseil municipal et responsable d’une faîtière sur les six qui sont associées aux prises des grandes décisions du projet. Mais pourquoi après ces débats démocratiques internes, elle choisit d’autres sphères hors du cadre de concertation pour jeter le discrédit sur ce projet ? » a t-il introduit avant de révéler les décisions que les organisations professionnelles de commerçants ont adopté.

 » Sarata Sanogo ne parle qu’en son propre nom et celui de Fed acore. Car les commerçants de Bouaké ne se reconnaissent en aucun point aux agissements de Sarata Sanogo et de Fed Acore. Par ailleurs , nous refusons qu’elle se serve du terme  » commerçant de Bouaké » pour assouvir des desseins tirés dans l’ombre de certains hommes politiques aux destins pernicieux.

Ainsi, nous traduisons une fois de plus notre profonde gratitude au président de la république SEM Alassane Ouattara , au gouvernement du premier ministre pour leurs soutiens sans faille à ce projet », a t-il déclaré.

Prince koffi

Continue Reading

Actualité