Connect with us

Sports

Relance du sport à Bouaké : les anciens internationaux ivoiriens handballeurs offrent plusieurs matériels sportifs au centre CONAF IRDO en présence du maire Amadou Koné

Published

on

Le mouvement « ACTION HANDBALL CÔTE D’IVOIRE DIAPORA » constitué des anciens handballeurs internationaux vivant en France et en Belgique a fait un don de matériels sportifs au centre d’handball Conaf IRDO de Mme Namama FADIGA, ancienne handballeuse. C’était le samedi 23 mars 2024 au groupe scolaire IRDO sise au quartier Air France à Bouaké en présence du ministre des transports Amadou Koné, maire de Bouaké.

Le centre de formation des jeunes au sport de main, le handball, crée il y a un an par l’ex championne d’Afrique Namama FADIGA, actuelle directrice Exécutive de la Confédération africaine de Handball et membre du conseil municipal de Bouaké, a réceptionné ce samedi 23 mars 2024 un lot de matériels composé de maillots, de survêtements, chasubles, de ballons, sifflets ect d’une valeur de cinq millions de FCFA.
Des dons offerts par l’association des anciens handballeurs ivoiriens internationaux vivant en Europe. Pour l’occasion, ont fait le déplacement de Bouaké les ex internationaux, Nazaire kouamé, président de l’association, ⁠Jean Pierre, Secrétaire Général, ⁠Onnis Dalegou Trésorier général, ⁠Sery catherine Trésorier général adjoint, ⁠kouassi Elisabeth, vice-président et ⁠Anicet Nzi 2e vice président.

De quoi à réjouir la bénéficiaire, Mme Namama FADIGA qui a mis cette action à l’actif du maire Amadou Koné dans le cadre de sa vision futuriste d’un Bouaké nouveau, attrayante et accueillante ; une ville autrefois pionnière du sport et qui doit retrouver ce lustre à travers un vaste programme sportif.

« En vous voyant, je vois l’épopée glorieuse qui a commencé à Bouaké jusqu’à l’international en passant par l’équipe nationale. Infiniment merci pour cette action qui je puis vous le dire va dans la vision du maire Amadou Koné et qui est de faire de Bouaké, le centre du sport toutes les disciplines sportives confondues » a fait savoir Namama FADIGA Nadège, ex sociétaire de l’équipe de Djamo Djamo Abinader et de l’équipe nationale de Handball dans les années 80 à 90 issue du Lycée des jeunes filles de Bouaké communément appelé Grand Bahut.

Nous allons vous aider à promouvoir le Handball à Bouaké

Action Handball Côte d’Ivoire Diaspora est une association qui se veut désormais le creuset du renouveau du Handball en Côte d’Ivoire. Elle est à Bouaké aujourd’hui selon son président Nazaire kouamé, ex sociétaire de la SOA ( société omnisport de l’armée), pour soutenir leur consœur Namama FADIGA Nadège qui œuvre aux côtés du maire Amadou Koné à la promotion du sport au sein du conseil municipal.

Amadou Koné : « Nous avons besoin de développer le sport ici à Bouaké »

Le maire Amadou Koné qui a inscrit dans les priorités de son mandat, le développement du sport dans sa vision de Bouaké nouveau s’est dit heureux d’accueillir ces anciens sportifs qui pour beaucoup ont fait la fierté de Bouaké.
« Revenez tous. Il y a de la place pour ce que chacun sait faire. Bouaké est devenue une ville enthousiaste et nous ferons tout pour que Bouaké reprenne sa place de capitale du sport de main. Car non seulement le sport est un vecteur de cohésion sociale mais garantit la santé et décompresse. Il contribue aussi au développement de l’économie locale. Vous pouvez compter sur le conseil municipal et moi-même pour offrir ensemble ce bonheur aux populations » a souligné le maire Amadou Koné.

Notons que le centre de Handball Conaf IRDO est situé au sein du groupe scolaire IRDO de Bouaké ( 3 écoles primaires et une maternelle) . Il compte 35 pensionnaires, tous des élèves de l’école et âgés de 9 à 14 ans.
Enfin, la cérémonie qui a enregistré la présence de plusieurs personnalités du monde éducatif et sportif à Bouaké a été meublée outre, les allocutions et la remise officielle des dons, par un ballet des enfants et un match d’handball joué par les élèves pensionnaires du centre.

Hommage à Mme Mariam Koné épouse Yoda, décédée, une ancienne gloire du handball

Une minute de silence a été observée en mémoire de l’ancienne directrice générale de l’Office national des sports (ONS), Mme Mariam Koné épouse Yoda, décédée, dans la matinée de vendredi 22 mars 2024 à Abidjan, suite à un malaise.
Mariam Koné Yoda était une ancienne gloire du handball ivoirien et africain. Il a pratiqué cette discipline depuis l’école primaire où elle a disputé des compétitions de l’Office ivoirien des sports scolaires et universitaires (OISSU). Détectée par Michel Baldino, elle rejoint en 1976-1977, le lycée des jeunes filles de Bouaké où elle évolue dans un système de sport-études. Après son parcours scolaire, elle finit ses études universitaires sanctionnées par un diplôme de l’Institut national de la jeunesse et des sports (INJS).
Dans son parcours sportif de handballeuse, Mariam Koné Yoda a évolué à l’ASC Abinader de Bouaké puis à l’Africa Sports. Avec la sélection nationale ivoirienne junior, elle a disputé notamment le championnat du monde junior de handball 1983 où elle a été classée meilleure marqueuse ivoirienne avec 30 buts. Elle a été vainqueur du championnat d’Afrique des nations juniors de handball en 1980, 1982 et 1984. Elle a ensuite évolué avec la sélection nationale féminine de handball et a été vainqueur du championnat d’Afrique des nations et des jeux africains en 1987.
Professeur d’éducation sportive et physique, elle a été cheffe de service des manifestations sportives à l’ONS puis conseillère technique du ministre des sports de l’époque, feu Dagobert Banzio. Elle a été ensuite nommée en 2012, directrice des sports de haut niveau au ministère des sports et loisirs par l’ancien ministre Philippe Légré. De 2017 à septembre 2023, elle a assumé la charge de directrice générale de l’Office national des sports (ONS) avant d’être débarquée de son poste de DG de l’ONS, à quelques mois de la CAN 2023, à cause du scandale lié à la pelouse défectueuse du stade olympique Alassane Ouattara d’Ebimpé (Abidjan).

Sercom Amadou Koné

média

Côte d’Ivoire : Yamoussa Coulibaly reçois une médaille d’honneur de l’unjci.

Published

on

La 23ème édition du tournoi de la confraternité s’est joué à la capitale politique et administrative de de Côte d’Ivoire, Yamoussoukro, le samedi 27 avril 2024, à l’occasion du week-end des Ebonys organisé par l’Union Nationale des Journaliste a donné pour vainqueur l’équipe de télévision de la chaîne religieuse 2 buts à 0 contre l’Equipe de la Presse Sportive de Côte d’Ivoire.


Notons que cette compétition a débuté le 16 décembre 2023 à Abidjan et consacre ainsi un nouveau champion à la suite de EDPSCI en 2017 et 2018, NCI en 2019, RTI en 2020 et les blogueurs en 2021.

Yamoussa Coulibaly, PDG de la multinationale immobilière CHIM-INTER à une fois encore marqué sa présence aux côtés de L’UNJCI à travers des actes concrètes et des mots tenus à la valeurs.
En reconnaissance de son soutien indéfectible aux activités de l’organisation nationale des journalistes, le premier responsable de ladite union à décerné à Yamoussa Coulibaly une médaille.

Avant la remise du trophée, le président de l’UNJCI a tenu à rendre hommage à Yamoussa Coulibaly, PDG de Challenges Immobilier International ( CHIM-INTER ) pour le parrainage qu’il apporte depuis trois ans à ce tournoi.
A en croire Jean Claude Coulibaly, le patron de CHIM-INTER prend totalement en charge le tournoi. « Depuis qu’il est parrain, les finales se jouent à Yamoussoukro, ville où se déroule le Week-end des Ebony. Les deux équipes sont prises en charge durant leur séjour par cette société citoyenne », a-t-il relevé, exprimant sa gratitude.
Joignant l’acte à la parole, le président responsable de la faîtière des journalistes de la terre d’Eburnie a décerné une médaille au PDG de CHIM-INTER pour son engagement auprès de l’UNJCI.

Au nom du patron de Chim-inter, c’est son Directeur commercial et marketing, Coulibaly Amoulaye qui s’est félicité pour les actions mener par l’entreprise auprès des hommes de médias et a félicité également le bon déroulement de cette activité sportive.
 » C’est la troisième édition du tournoi de la confraternité que CHIM-INTER aménageur foncier agréé et promoteur immobilier agréé, accompagne. Nous estimons que les journalistes font beaucoup pour la paix sociale et le vivre ensemble. C’est donc un devoir pour nous en tant qu’entreprise citoyenne de soutenir l’UNJCI dans l’organisation de cette compétition. Au nom du parrain, le PDG Yamoussa Coulibaly, nous réitérons notre engagement à demeurer aux côtés de l’UNJCI. Nous nous félicitons de la médaille que cette organisation a décerné au PDG Yamoussa Coulibaly, parrain de ce tournoi, qui aurait aimé être là n’eut été un empêchement de dernière minute. »

Notons que CHIM-INTER est une entreprise solidement implantée dans l’aménagement foncier et la promotion immobilière. Dernièrement, elle a lancé en grande pompe un ambitieux projet d’aménagement foncier de 1500 hectares du côté d’Azaguié au courant de ce mois.


Christ Kémondé

Continue Reading

Sports

Côte d’Ivoire : 4eme Edition Du Championnat National Du Rallye SSV

Published

on

La première journée du championnat national des RALLYES SSV pour la saison 2024 s’est déroulée le samedi 16 Mars 2024 à Assinie.

Cet événement a débuté par une série d’allocutions des personnalités présentes, en l’occurrence Monsieur Kouakou AHUI, Directeur départemental du Ministère délégué auprès du Premier Ministre, Ministre des Sports et du Cadre de Vie, en charge des Sports et du Cadre de Vie du département d’Adiaké représentant le Ministre Adjé Silas METCH présentement au Ghana, aux côtés des athlètes Ivoiriens, participants aux 13ème Jeux africains. Dans son discours, Kouakou AHUI a félicité la fédération ivoirienne du Rallye SSV qui ne cesse de fournir les efforts pour mieux se positionner dans l’écosystème des fédérations sportives ivoiriennes à travers cette compétition. Il a par ailleurs, encouragé toutes les fédérations sportives à en faire autant.

Pour cette première journée de l’édition 2024 du Rallye SSV, 15 équipages ont participé à la course sur une distance de 2×150 kilomètres.

Au terme de cette course, les résultats provisoires annoncent les pilotes HYJAZI Kévin, BITTAR Frédéric et PATRICELLI Lorenzo comme trio de tête du classement.
En attendant, les résultats définitifs et la remise des récompenses, le mardi 19 Mars 2024 à l’espace « Missoua » situé à Marcory zone 4, notons que les villes de Bouaké, Dabou et San Pedro recevront les prochaines étapes des courses du RALLYE SSV.

Continue Reading

Sports

Bouaké-CAN2023 : comment Tuo Fozié et Amadou KONÉ ont tout planifié ; retour sur les secrets du succès

Published

on

Si la CAN2023 s’est déroulée sans incident à Bouaké, l’une des villes qui a accueilli la compétition et connue pour son dynamisme et la prolifération des engins à deux roues, c’est bien grâce à plusieurs initiatives des autorités de la ville. D’abord le maire Amadou Koné qui a mis l’accent sur la sensibilisation à l’hospitalité puis le préfet Tuo Fozié pour la partie Sécuritaire, surtout son arrêté portant interdiction des engins à deux et trois roues le jour de la finale.

Bouaké à l’instar des villes d’Abidjan, Yamoussoukro, San-Pedro et Korhogo a accueilli la 34e édition de la Coupe d’Afrique des Nations de Football du 13 janvier au 11 février 2024. Et si tout s’est globalement bien déroulé faisant de cette édition, la meilleure de toute l’histoire de la CAF, c’est bien grâce à des initiatives locales au-delà de la prise de conscience collective des Ivoiriens en phase avec la vision de la CAN de l’hospitalité prônée par le Président Alassane Ouattara. Parmi ces petits gestes, une mesure payante du préfet de la région de Gbêkê et du département de Bouaké Tuo Fozié en collaboration avec le ministre Amadou Koné, maire de Bouaké.


En effet, il serait surprenant de passer près d’un mois dans une bonne ambiance qui a renforcé la cohésion sociale dans un Bouaké nouveau sous le leadership du nouveau maire, le ministre des transports Amadou Koné et constater au dernier jour, des incidents qui viennent écorcher cette image d’une ville attrayante et accueillante.


Ainsi, alors que le maire lui était plus préoccupé par la mobilisation et la facilitation pour remplir le stade de la paix et offrir en parallèle des occasions de suivre la CAN dans le village Akwaba de Bouaké, le préfet de Bouaké, lui a déployé les grands moyens pour garantir une sécurité exceptionnelle autour du stade et en ville.

Le plan Zéro accident mortel a été à la hauteur des attentes.

Aussi, en prenant l’Arrêté N*02/ P-BKE/SG du 10 février 2024 portant interdiction des engins à deux et trois roues ainsi que certains types de véhicules du dimanche 11 février 2024 de 15h à lundi 12 février 2024 à 5h du matin, ainsi que les véhicules pour touristes, véhicules de transport et véhicules poids lourds du dimanche 11 février 2024 de 18h à lundi 12 février 2024 à 5h du matin, dans un plan global de sécurité routière, ce qui a permis à tous les visiteurs de rentrer chez eux sains et saufs, le préfet Tuo Fozié de Bouaké aura également contribué qualitativement au succès de cette CAN qui continue de marquer les esprits.

PK

Continue Reading

Actualité