Connect with us

Société

9ème édition du Woman Day/ L’Amicale des jeunes filles du génie civil et minier de Yamoussoukro s’instruisent

Published

on

 » Pour relever les défis dans le secteur du BTP (Bâtiment Travaux Publics) autrefois réservé aux hommes, il faudra l’implication personnelle de la femme. Elle doit se doter de beaucoup de courage. Derrière tous les grands projets, il y a des femmes qui travaillent, qui sont souvent coordonnatrices de projets. Elles aiment se mettre derrière les hommes. C’est pour cela qu’on ne les voit pas. Comme on le dit, dans ce secteur là, il n’y a pas beaucoup de communication. Moi je suis arrivée au BTP pas par connaissance, mais c’est ma mère qui m’a fait m’inscrire et qui a voulu que je vienne à l’ENSTP. Mais j’avoue que les premiers moments, je n’étais pas vraiment heureuse. C’est notre DG d’alors qui nous a motivées et nous a fait prendre conscience de l’importance de ce secteur et avec le temps j’ai vu que c’est un secteur très important pour la femme, car le BTP est un ensemble de compétences qui contribuent à l’amélioration continue du cadre de vie. Je voudrais dire ceci aux jeunes filles:  » Il est mieux indiquer d’utiliser les réseaux sociaux pour faire la promotion de ce secteur qui est capital pour l’épanouissement des uns et des autres. Je recommanderais à la nouvelle génération de faire beaucoup de communication autour du BTP, de parler de notre métier en reseautage, en conférence, car c’est un métier noble.  » Ces propos sont de Dame Kouame Colombe N’dakpri, diplômée de l’ENSTP de Yamoussoukro, directrice générale d’entreprise et présidente de l’Ong MISSA qui œuvre essentiellement pour l’autonomisation des jeunes filles descolarisées en milieu rural. C’était lors de son allocution à la 9ème édition du Woman Day organisée par L’Amicale des jeunes filles du génie civil et minier de Yamoussoukro à la salle des fêtes de la mairie de ladite commune le samedi 13 mai dernier. La présidente cette amicale répond au.nom de Koffi Marie Paule. Il faut mentionner que cette structure de jeunes filles a invité des dames qui se sont réalisées dans le BTP et qui ont un haut standing de vie afin qu’elles partagent leurs expériences avec leurs jeunes sœurs et filles qui ont embrassé la carrière de génie civil et des mines. Dames Kouassi juriste et A. N’Guessan ont elles aussi fait des communications pour encourager les jeunes filles à prendre à bras le corps ces métiers du BTP. Dame Kouassi s’est adressée à elles en ces termes:  » Travaillez avec passion, privilégiez vos connaissances, ne vous contentez pas de vos moyennes mais maîtrisez vraiment vos sujets. Quand vous êtes dans un processus d’apprentissage, il est important de ne pas tricher afin que quand vous serez chef d’entreprise ou manager, vous puissiez mettre en pratique ce que vous avez appris théoriquement. Ne sombrez pas dans la victimisation, et ne mettez pas en tête que vous êtes dans une certaine concurrence avec les hommes.  » Dame A. N’Guessan manager de l’entreprise Ivoire Mondial Construction a donné un aperçu du parcours de la fondatrice de ladite entreprise pour aujourd’hui être une référence internationale:  » Les femmes contribuent à l’amélioration du cadre de vie. C’est de cela que s’est inspirée madame N’Dri Marina la fondatrice de Ivoure Mondiale Construction. Pendant plus d’une vingtaine d’années, les choses ont évolué par étapes, d’abord par les lotissements qu’elle entreprenait, ce qui justifie aujourd’hui le vaste patrimoine dont dispose Ivoire Mondiale Construction aussi bien à Abidjan qu’à l’intérieur du pays. Disposant de plusieurs parcelles, elle s’est orientée dans la profession de promoteur immobilier agréé afin de pouvoir réaliser des promotions immobilières au profit des mutuelles qui lui ont fait confiance dans l’acquisition de terrains qui veulent aujourd’hui avoir des maisons. Madame N’Dri Marina a été guidée par la persévérance et la passion. Ivoire Mondiale Construction donne à l’Amicale des jeunes filles du génie civil et minier la possibilité de faire des stages. » Il est juste de dire que toute l’organisation de cette cérémonie a été assurée par Koffi Marie Paule présidente de ladite amicale. Reconnaissante, elle signifie toute sa gratitude aux personnes qui leur ont apporté leur aide, notamment à leur parrain l’honorable Kouassi Kouame Patrice 1er adjoint au maire de Yamoussoukro pour son assistance en tous points de vues.

Alassane digbeu

Société

E-commune : la mairie de Bouaké s’offre les services du CNTIG, comment Amadou Koné veut booster l’économie locale pour le bien-être des populations

Published

on

Le maire de Bouaké, M. Amadou Koné a effectué une visite de d’amitié et de travail au siège du comité national de télédétection et d’information géographique ( CNTIG), sis à Abidjan Cocody Danga, le mardi 21 mai 2024 dans le cadre d’un projet de digitalisation et de dématérialisation des services et activités de la mairie.

Comme promis aux populations de Bouaké pendant la campagne municipale de septembre 2023, le maire Amadou Koné est entrain de redorer le blason de la deuxième ville du pays. Après s’être attaqué au désordre urbain et l’insalubrité, le Bouaké nouveau qu’il s’est engagé à promouvoir, cette ville cosmopolite attrayante et accueillante et qui attire les investisseurs et plus de visiteurs, se met en place crescendo.
Ainsi, afin de mobiliser les ressources propres de la commune et planifier le développement local, le maire Amadou Koné s’offre les services du comité national de télédétection et d’information géographique ( CNTIG).

La solution E-commune et le plan stratégique de développement local pour mobiliser plus ressources propres

Au regard de la volonté politique du nouveau maire Amadou Koné de moderniser et dématérialiser la collecte des taxes, le CNTIG propose à la mairie de BOUAKE, une solution intégrée pour transformer la commune en une ville intelligente avec un ensemble de systèmes de géo information pour améliorer la qualité de vie, l’efficacité des services urbains et la durabilité environnementale dans les zones urbaines et rurales de la commune de Bouaké.

Digit BOUAKE

Digit BOUAKE, Plateforme intégrée de digitalisation des services et activités de la commune de BOUAKE comprend : un Système de gestion des taxes communales ; une Cartographie touristique et du patrimoine ; un Système de gestion de la sécurité communale ; un Système de gestion des déchets ; un Système de Gestion du Cadastre simplifié de la commune ; un Système de gestion des projets et des travaux publics ; un Système d’élaboration du budget ; un Système de gestion des ressources humaines ; un Système de gestion de l’état civil (SYGECI) et un Système de gestion de la mobilité urbaine.

Quant au Plan Stratégique de Développement Local ( PSD), le CNTIG entend mettre à la disposition de la mairie de Bouaké, un outil d’analyse, d’orientation et de prise de décision afin d’offrir un document stratégique de qualité à la commune de Bouaké.

Bouaké, le laboratoire des Smart cities

Faire de Bouaké, le laboratoire des villes intelligentes de Côte d’Ivoire, à l’aide de nouvelles technologies qui s’appuient sur un écosystème d’objets et de services. C’est l’objectif visé par le partenariat que la mairie de Bouaké et le CNTIG s’apprêtent à conclure ; Bien entendu, après une mission de prospection des experts du CNTIG à Bouaké dans le cadre d’un état des lieux et une cartographie des besoins par ordre de priorité des actions du maire Amadou Koné.

Sercom Amadou Koné

Continue Reading

Société

Soubré/ Projet d’aménagement hydroélectrique de Gribo-Popoli : Les populations impactées ont été quasiment indemnisées

Published

on

Suite au grognement des populations impactées de la construction du barrage de Gribo-Popoli réclamant leur argent la semaine dernière, des émissaires de la direction générale de CI-ENERGIES se sont rendues à Soubré pour rencontrer les différentes parties. Ils leur ont expliqué le mécanisme de la mise en œuvre du plan d’action de réinstallation et de l’indemnisation des populations affectées par le projet.

Koidon Constant, secrétaire général de CI-ENERGIES, par ailleurs chef de délégation représentant le directeur général a rencontré du vendredi 17 et samedi 18 mai 2024 à Soubré les autorités administratives et chefs traditionnels des zones impactées à l’effet de les rassurer sur l’avancement des travaux techniques de la construction du barrage de Gribo-Popoli. Les rencontres s’inscrivaient dans le cadre de la mise en œuvre du plan d’action de réinstallation des personnes affectées par le projet d’aménagement hydroélectrique de Gribo-Popoli et de leur indemnisation. Ce fut une occasion pour Oumar Dirarassouba, premier adjoint au maire de la commune de Soubré, de saluer l’état d’avancement des travaux de construction du barrage hydroélectrique de Gribo-Popoli allant allègrement vers la fin. Il a remercié les équipes techniques et financières de CI-ENERGIES.

Le planning d’exécution des activités principales du projet de la construction du barrage à été énuméré durant cette rencontre. Ainsi, la mise en eau du réservoir a débuté le 1 mars 2024, avec la mise en œuvre de la ligne et du poste le 14 avril 2024 suivi de la mise en service des différents groupes qui prendront fin le 15 juin 2024. À cet effet, M. Ballet Maxime a informé la commission tripartite, qu’en prélude de la mise en eau du réservoir du barrage de Gribo-Popoli, il a promis ‘organiser une réunion publique d’information des communautés riveraines, et faire un atelier avec les responsables des structures administratives du département de Soubré et Meagui afin de les informer des risques liés à la mise en eau et de définir un plan de maîtrise pour les contenir.

Ouattara Oumar, chef de la cellule d’exécution du plan d’action de réinstallation des personnes affectées a indiqué que depuis le démarrage de la mise en œuvre du projet en 2018, ce sont près de 1642 personnes qui ont eu leurs biens affectés. Parmi elles, 1419 ont été indemnisées à ce jour, soit un taux de 80%. La situation des indemnisations payées sur la rive gauche du barrage est de 70% des biens affectés et s’élève à 3.735.177.952 FCFA. Quant à la rive droite, 91% des besoins affectés ont été indemnisés par un montant de 3.316.483.148 FCFA.

La direction générale de CI-ENERGIES s’engage à continuer d’indemniser toutes les personnes affectées par ce projet. Le chef de la délégation de CI-ENERGIES, Constant Koidou, a témoigné sa gratitude envers les membres de la commission tout en leur exprimant la volonté de la direction et les techniciens de parer au plus vite à l’avancement des travaux de construction du barrage hydroélectrique de Gribo-Popoli. Kouamé Bi Kalou, préfet de la région de la Nawa, préfet du département de Soubré s’est dit satisfait des résultats et cela cadre avec la volonté du président de la république de Côte d’Ivoire, Alassane Ouattara de faire du pays « un hub énergétique ». Il a invité les représentants des personnes affectées par le projet à s’impliquer davantage en s’armant de courage, surtout que l’État a toujours honoré ses engagements. Par ailleurs, il s’est réjoui de la quasi totalité des personnes impactées qui ont été indemnisées et ce, à la grande satisfaction des parties prenantes.

Désiré Kouassé (Source BB Flore à Soubré)

Continue Reading

Société

Zagné : Front commun des autorités locales contre les pratiques interdites dans les aires classées

Published

on

Le 17 mai 2024 dernier, les autorités administratives de Zagné dont le Sous-préfet et les agents de la Société de Développement des Forêts (SODEFOR) ont sensibilisé les populations sur « les mauvais comportements dans les forêts classées ».

En effet, cette campagne de sensibilisation s’inscrit dans le cadre de la lutte contre le réchauffement climatique et ses effets négatifs divers en Côte d’Ivoire.

Ainsi, ont été déconseillés par le Commandant Abel ASSE et les agents du gendarme des forêts classées en Côte d’Ivoire, le braconnage, les défrichements de forêts, l’orpaillage, le sciage à façon et les cultures sur brûlis…

Notons qu’après Zagné, la SODEFOR mettra successivement le cap sur Taï, Blolequin et Toulepleu pour inviter aussi les populations locales à adhérer massivement à leurs efforts de reboisement des forêts dégradées dans le Cavally.

Ouncado Pierrot

Continue Reading

Actualité