Connect with us

Education

Université polytechnique de Man

Published

on

L’excellence et le mérite célébrés

Débutée le jeudi 23 novembre par le salut aux couleurs et la parade des cycles licence, Master et ingénieur, la 7e édition des journées de l’excellence et du mérite de l’université polytechnique de Man ( UPM) a tenu toutes ses promesses tant au plan intellectuel que festif. Et pour cause, sur un total de 39 ingénieurs sortis, juste un trimestre après leur formation, 12 ingénieurs ont eu soit un CDD ou un CDI, et sur ces 30 ingénieurs, tous ceux qui ont fait la filière Mines et Énergie, notamment la spécialité Énergie comprenant 9 ingénieurs, ont tous été recrutés, soit un pourcentage de 100%.
Pour les Masters professionnels, 16 diplômés sont en CDD 3 mois après la formation, dont 6/10 pour les Masters option Ingénierie de l’eau.
Ces excellents résultats ont été livrés au cours des journées de l’excellence et du mérite de l’université.


Le jeudi dernier, après les honneurs rendus à la République et un défilé des étudiants, le président de L’UPM, le Prof. Lacina Coulibaly a remercié les autorités ivoiriennes en l’occurrence le Chef de l’État, SEM Alassane Ouattara, le Vice-président Koné Tiémoko Meyliet, le Premier ministre Beugré Mambé, et le ministre de tutelle, le Prof Adama pour les efforts consentis pour la formation de ressources humaines de qualité en Côte d’Ivoire. Poursuivant son allocution , il a relevé que  »l’UPM forte de ses enseignants chevronnés, de son personnel consciencieux, est fière, comme l’a dit le ministre Adama Diawara, d’être le laboratoire du système d’enseignement supérieur ivoirien  ». Puis d’ajouter,  »nos performances académiques sont de l’ordre de 100% dans les niveaux élevés et en 7 années académiques, nous avons formé 1281 diplômés dans un environnement apaisé et de confiance » a-t-il souligné.
Deux conférences ont été prononcées par les professeurs titulaires de philosophie, Abou Karamoko sur  » L’économie du savoir: place des universités dans le développement  », et Biaka Ignace Zasseli sur  »La philosophie, l’université et les progrès technologiques dans le monde » à l’amphithéâtre Alassane Ouattara. Après des débats avec les conférenciers, l’après-midi a été consacrée au sport avec des démonstrations des Taekwondo-in conduit par Maître Yéo Anderson, et un tournoi de Maracana.
Le vendredi 24 novembre a été consacrée à la collation des diplômés, au passage de témoin aux promotions cadettes, et aux remises d’attestations aux promus du CAMES 2023, aux acteurs de l’UPM et aux partenaires pour leur engagement dans l’atteinte des objectifs d’excellence de l’institution universitaire.
Le Vice-président en charge de la pédagogie de l’UPM, Jean-Marie Ouattara, a fait le bilan suivant :  » Pour l’année académique 2022-2023, nous avons 42 à 60% d’admission en année supérieure pour les Licences 1, toutes filières confondues ;
50 à 75% d’admission pour les Licences 2 ;
60 à 80% d’admission au diplôme de Licence.
Au niveau Master, les taux sont de :
90 à 100% pour les Masters 1 Recherches ;
100% pour les Masters 1 Professionnels ;
100% d’admission au diplôme de Master recherche ;
90 à 100% d’admission au diplôme de Masters Professionnels
Dans le cycle École, les taux de réussite des Classes Préparatoires vont de :
70 à 95% d’admission en année supérieure pour les Prépa 1 ;
93 à 100% d’admission au concours d’entrée dans les grandes écoles de l’UPM pour les Prépa 2 ;
Au niveau des Écoles, les taux de réussite sont de :
80 à 95% d’admission pour les Ingénieurs de la première année ;
100% d’admission pour les Ingénieurs de la deuxième année ;
90 à 100% d’admission au diplôme d’Ingénieur de conception.
Pour l’année académique 2022-2023, nous avons enregistré 424 diplômés formés dans les domaines des Sciences et Technologies et de l’Agronomie. Ce sont :
272 diplômés de Licence ;
123 Master comprenant 60 Masters de Recherches et 63 Masters Professionnels ;
29 Ingénieurs de conception de spécialités : Mines, Energie, Métallurgie et Matériaux.  »

Pour l’année académique 2022-2023, le Major des majors (super prix) se nomme Touré Ismaël, diplômé en Master 2 de Sciences Physiques avec la moyenne de 16, 11/20. Le meilleur prix d’excellence et major des ingénieurs ( spécialité Mines)se nomme Mlle Tieu Myala Désire Alice avec la moyenne de 15,57.
Ouverte en février 2016, l’Université Polytechnique de Man a commencé à produire ses diplômés à partir de l’année académique 2018-2019, correspondant à sa 3e année de fonctionnement. Ainsi, elle a formé :
en 2018-2019 : 92 diplômés de Licence ;
en 2019-2020 : 140 diplômés de Licence ;
en 2020-2021 : 350 diplômés comprenant 265 Licences, 57 Masters, 26 Ingénieurs de conception et 2 Docteurs ;
en 2021-2022 : 278 diplômés dont 265 Licences, 57 Masters, 26 Ingénieurs de conception, et 1 Docteur ;
en 2022-2023 : 424 diplômés, à savoir 272 Licences, 123 Masters et 29 Ingénieurs de conception.
En somme, après 7 années d’exercice, l’Université Polytechnique de Man a formé,
1 291 diplômés, avec une représentation de 22,6% de femmes. Il s’agit de :
941 diplômés de Licence dont 21,6% de femmes ;
253 diplômés de Master dont 28,1% de femmes ;
94 Ingénieurs de conception dont 17% de femmes ;
3 Docteurs dont 66,7% de femmes.
L’âge de ces diplômés varient entre 21 et 24 ans pour la Licence ; entre 24 et 26 ans pour les Masters et Ingénieurs, et entre 34 et 40 ans pour le Doctorat.
Après ce bian délivré aux participants de cette 7e édition des journées de l’excellence et du mérite de l’UPM, le représentant du ministre Adama Diawara, le Prof. Fulgence Nindjin
a témoigné de la fierté du ministre et de sa reconnaissance pour le travail et les résultats obtenus par l’UPM en 7 années d’existence.  » Le ministre Adama Diawara est fier de cette université qui est toujours la première à commencer l’année académique et toujours la première à l’achever avec de très bons résultats. Il vous félicite et vous encourage à continuer  » a-t-il insisté.
Dans l’après-midi, les trophées ont été remis aux vainqueurs du tournoi de Maracana.
Le samedi 25 novembre, un cross populaire débuté devant l’esplanade de la préfecture jusqu’à l’UPM et une sortie-détente du personnel enseignant et administratif à Goba, ont mis un terme à ces journées de l’excellence et du mérite de l’UPM.

MS

Education

Sciences Po Paris: Evariste Méambly en quête d’excellente pour des politiques publiques

Published

on

Evariste Méambly œuvre pour des politiques publiques transparentes et de qualité.

Ancien député de la nation sous deux mandatures à Facobly, ex- président du groupe parlementaire Agir pour le peuple à l’Assemblée nationale, premier président du Conseil régional du Guemon, l’homme politique et homme d’affaires, PDG du groupe Méambly Holding n’est plus un homme à présenter. L’homme est à la pointe de tous les combats(socio-politiques et économiques) depuis ces trois dernières décennies. Il milite pour la transparence dans la gestion de la chose publique. Il milite pour des politiques publiques de qualité.

C’est dans cette veine et pour concrétiser ses engagements qu’ il vient de poser ses valises depuis quelques jours à Sciences Po Paris, une université de renommée mondiale afin de bénéficier d’une formation nécessaire à la réalisation de ses engagements.
Cette énième formation s’inscrit dans la droite ligne de saquête d’Excellence pour les Politiques Publiques.

Ainsi, après sa formation à l’Institut de Socio-économie des Entreprises et des Organisation (ISEOR) de Lyon sur la problématique « comment impliquer les collaborateurs dans la performance de l’entreprise », une formation qui a permis la signature d’un accord de partenariat entre sa structure et cette prestigieuse institution avec l’accompagnement de l’éminent professeur Henry Savall sur dix mois,le président Meambly est rentré aux pas pressés à Abidjan le 26 mai 2024.

En effet, dans le cadre de la mise en place de la démarche RSE de son groupe conformément aux 10 principes du pacte mondial des nations unies, il a reçu du 27 mai au 03 juin 2024 à sa demande une mission d’experts tunisiens à Abidjan dont la mission pour l’essentiel était de réaliser un diagnostic des pratiques RSE existantes au groupe Meambly. Une mission fructueuse aux dires des membres de cette délégation d’experts.

Quelques heures seulement après cette mission d’évaluation des experts tunisiens, le patron du groupe Meambly s’est envolé le 03 juin 2024 à Paris pour une formation sur l’évaluation des politiques publiques : fondamentaux et panorama des méthodes à SCIENCES PO PARIS, une université dont la renommée dépasse les frontières du vieux continent.
Cette université est reconnue pour ses programmes universitaires rigoureux et son expertise en sciences politiques. L’institution forme des leaders mondiaux, des décideurs politiques et des experts en gouvernance, fournissant une éducation de premier plan qui combine théorie académique et pratiques de terrain. L’évaluation des politiques publiques est un processus essentiel pour déterminer l’efficacité, l’efficience et l’impact des actions gouvernementales.

En prenant la décision de se former à ces méthodes avec l’encadrement d’éminents formateurs tels que Madame CAMILLE LAPORTE, cheffe de projet évaluation des politiques publiques à l’Agence Française de Développement (AFD), Monsieur CLEMENT LACOUETTE, Co-directeur de l’Exécutive Master Management des Politiques Publiques et Monsieur ADAM BAIZ, référent évaluation des politiques publiques à la Cour des Comptes de France, Le patron du groupe Meambly aspire surtout à contribuer à des pratiques de bonne gouvernance.
Une fois acquise , cette compétence sera particulièrement bénéfique pour lui, avec une expérience significative qu’il détient tant que tout premier Président de la Région du Guemon (2013-2018), une collectivité décentralisée située à l’ouest de la Côte d’Ivoire mais aussi, en tant qu’ancien Député de la nation . Cette compétence lui permettra également de mieux appréhender les défis politiques et de proposer des solutions fondées sur des analyses rigoureuses.

En se frottant aux meilleures pratiques internationales à travers des formations de haut niveau notamment avec l’expertise de l’Agence Française de Développement (AFD) qui est l’un des principaux bailleurs de la Côte d’Ivoire en matière d’Aide Publique au Développement, le désormais Doctorant-manager, Evariste Meambly réaffirme son engagement à conduire des initiatives de développement durable et à promouvoir des politiques publiques efficaces et transparentes en Côte d’Ivoire et en Afrique de l’Ouest.

Evariste Meambly traduit à cet effet tous ses remerciements à Madame GHISLAINE FERRON HAASZ, responsable de programme Management des politiques publiques de Sciences Po Exécutive Education pour l’accueil chaleureux et les fructueux moments de partage d’expériences.

Continue Reading

Education

L’UJLoG et la Fondation Endeavour unissent leurs forces pour l’environnement

Published

on

L’Université Jean Lorougnon Guédé de Daloa (UJLoG) et la Fondation Endeavour ont signé une convention marquant le début des travaux de l’arboretum de l’institution académique.

L’événement, qui s’est déroulé le mardi 4 juin 2024 à l’amphithéâtre Tidou Abiba Sanogo de l’UJLoG, marque le début d’une initiative en faveur de la biodiversité et de l’éducation environnementale en Côte d’Ivoire.

Concrètement, cette collaboration prévoit l’aménagement de 40 hectares de l’arboretum cette année, sur une superficie totale de 60 hectares.

L’objectif de cet arboretum, qui sera mixte, est multiple : il servira non seulement de site touristique et de loisir, mais également de cadre pour des activités scientifiques et pédagogiques.

Aka Kpolé Joseph Longin, secrétaire général de l’UJLoG, tout en rappelant que les travaux de la mise en place de l’arboretum ont été initiés par l’UJLoG depuis le mois de mars 2024 après la validation du plan d’aménagement, a souligné l’engagement de l’université en matière de protection de l’environnement et de gestion durable de la biodiversité.

Il a mis en avant le rôle crucial que jouera cet arboretum dans la conservation de la biodiversité végétale, la lutte contre les effets du changement climatique, ainsi que dans les activités pédagogiques et scientifiques de l’institution.

Et de prendre l’engagement à garantir la durabilité de l’arboretum de l’UJLoG non seulement dans son intégrité physique, mais surtout dans son fonctionnement pour le bonheur des populations.

De son côté, Laetitia Gadegbeku-Ouattara, directrice-pays du groupe Endeavour Mining, s’est félicitée de cette collaboration qui s’inscrit parfaitement dans la vision de la Fondation Endeavour.

« Nous savons que les miniers, surtout dans le monde des environnementalistes, ne jouissent pas toujours d’une bonne image, nous voulons humblement contribuer à ce changement de perception » , a-t-elle dit

Elle a souligné l’importance de cette synergie entre le monde de la recherche et le monde professionnel, tout en appelant les étudiants à s’approprier ce projet pour en assurer la pérennité.

« Ce partenariat est un bel exemple de synergie entre le monde de la recherche et le monde professionnel et sera source d’inspiration de plusieurs autres avenirs », a-t-elle ajouté.

Au-delà de son rôle écologique, l’arboretum de l’UJLoG deviendra à terme un site écotouristique offrant diverses activités de détente et de sensibilisation à l’environnement.

Cette initiative, qui s’inscrit dans la continuité du partenariat fructueux entre l’UJLoG et la société minière, promet de contribuer de manière significative à la préservation de la biodiversité et à l’éducation environnementale en Côte d’Ivoire.

La visite du site de l’arboretum de l’UJLoG a mis fin à la cérémonie.

Continue Reading

Education

TROISIEME REUNION REGIONALE DU RESEAU DES ENARQUES DE LA PROMOTION 2009-2010

Published

on

Le Réseau des Enarques de la Promotion 2009-2010, en abrégé « P49 ENA », est une association apolitique et non syndicale qui regroupe en son sein l’ensemble des Enarques de la Promotion 2009-2010.


L’idée de la constitution de ce réseau est née de la volonté de sauvegarder et de consolider les relations entre les 800 anciens élèves de la promotion 2009 – 2010 de l’École Nationale d’Administration ( ENA ), en vue de constituer un véritable vivier relationnel tant sur le plan professionnel que sur le plan social.
Afin de favoriser le rapprochement de ses membres, le Bureau Exécutif, présidé par Marcelle MEL, entreprend une caravane denommée « Les Régionales de la P49 ». Cette activité se veut un cadre périodique de rencontre dans une zone géographique déterminée, en vue d’échanger sur des questions en lien avec la vie du réseau.
Après les deux premières éditions, tenues respectivement à Abengourou et à Yamoussoukro les 19 août et 25 novembre 2023, la ville de Korhogo a abrité, le 1er juin 2024, la troisième édition des Régionales de la P49 organisée à l’intention des alumni P49 du District Autonome des Savanes.
Le programme d’activité a permis de tenir une réunion et de mener des activités socio-culturelles.
Les Régionales de la P49 à Korhogo se sont déroulées sous la Présidence du Préfet de la Région du Poro, Préfet du Département de Korhogo, représenté à cette occasion par son Chef de Cabinet, KOUADIO Jacques Parfait, et sous le parrainage de Monsieur Lassina OUATTARA, Maire de la commune de Korhogo et Conseiller Spécial du Président de la République, représenté pour l’occasion par Monsieur Coulibaly Fagnoro, 2ème Maire Adjoint. Soulignons à toutes fins utiles que les instances dirigeantes du Réseau P49ENA ont été investies au cours d’une assemblée générale élective qui s’est tenue le 24 juin 2023 à l’ENA.

De KOUASSI

Continue Reading

Actualité