Connect with us

Education

Université polytechnique de Man

Published

on

L’excellence et le mérite célébrés

Débutée le jeudi 23 novembre par le salut aux couleurs et la parade des cycles licence, Master et ingénieur, la 7e édition des journées de l’excellence et du mérite de l’université polytechnique de Man ( UPM) a tenu toutes ses promesses tant au plan intellectuel que festif. Et pour cause, sur un total de 39 ingénieurs sortis, juste un trimestre après leur formation, 12 ingénieurs ont eu soit un CDD ou un CDI, et sur ces 30 ingénieurs, tous ceux qui ont fait la filière Mines et Énergie, notamment la spécialité Énergie comprenant 9 ingénieurs, ont tous été recrutés, soit un pourcentage de 100%.
Pour les Masters professionnels, 16 diplômés sont en CDD 3 mois après la formation, dont 6/10 pour les Masters option Ingénierie de l’eau.
Ces excellents résultats ont été livrés au cours des journées de l’excellence et du mérite de l’université.


Le jeudi dernier, après les honneurs rendus à la République et un défilé des étudiants, le président de L’UPM, le Prof. Lacina Coulibaly a remercié les autorités ivoiriennes en l’occurrence le Chef de l’État, SEM Alassane Ouattara, le Vice-président Koné Tiémoko Meyliet, le Premier ministre Beugré Mambé, et le ministre de tutelle, le Prof Adama pour les efforts consentis pour la formation de ressources humaines de qualité en Côte d’Ivoire. Poursuivant son allocution , il a relevé que  »l’UPM forte de ses enseignants chevronnés, de son personnel consciencieux, est fière, comme l’a dit le ministre Adama Diawara, d’être le laboratoire du système d’enseignement supérieur ivoirien  ». Puis d’ajouter,  »nos performances académiques sont de l’ordre de 100% dans les niveaux élevés et en 7 années académiques, nous avons formé 1281 diplômés dans un environnement apaisé et de confiance » a-t-il souligné.
Deux conférences ont été prononcées par les professeurs titulaires de philosophie, Abou Karamoko sur  » L’économie du savoir: place des universités dans le développement  », et Biaka Ignace Zasseli sur  »La philosophie, l’université et les progrès technologiques dans le monde » à l’amphithéâtre Alassane Ouattara. Après des débats avec les conférenciers, l’après-midi a été consacrée au sport avec des démonstrations des Taekwondo-in conduit par Maître Yéo Anderson, et un tournoi de Maracana.
Le vendredi 24 novembre a été consacrée à la collation des diplômés, au passage de témoin aux promotions cadettes, et aux remises d’attestations aux promus du CAMES 2023, aux acteurs de l’UPM et aux partenaires pour leur engagement dans l’atteinte des objectifs d’excellence de l’institution universitaire.
Le Vice-président en charge de la pédagogie de l’UPM, Jean-Marie Ouattara, a fait le bilan suivant :  » Pour l’année académique 2022-2023, nous avons 42 à 60% d’admission en année supérieure pour les Licences 1, toutes filières confondues ;
50 à 75% d’admission pour les Licences 2 ;
60 à 80% d’admission au diplôme de Licence.
Au niveau Master, les taux sont de :
90 à 100% pour les Masters 1 Recherches ;
100% pour les Masters 1 Professionnels ;
100% d’admission au diplôme de Master recherche ;
90 à 100% d’admission au diplôme de Masters Professionnels
Dans le cycle École, les taux de réussite des Classes Préparatoires vont de :
70 à 95% d’admission en année supérieure pour les Prépa 1 ;
93 à 100% d’admission au concours d’entrée dans les grandes écoles de l’UPM pour les Prépa 2 ;
Au niveau des Écoles, les taux de réussite sont de :
80 à 95% d’admission pour les Ingénieurs de la première année ;
100% d’admission pour les Ingénieurs de la deuxième année ;
90 à 100% d’admission au diplôme d’Ingénieur de conception.
Pour l’année académique 2022-2023, nous avons enregistré 424 diplômés formés dans les domaines des Sciences et Technologies et de l’Agronomie. Ce sont :
272 diplômés de Licence ;
123 Master comprenant 60 Masters de Recherches et 63 Masters Professionnels ;
29 Ingénieurs de conception de spécialités : Mines, Energie, Métallurgie et Matériaux.  »

Pour l’année académique 2022-2023, le Major des majors (super prix) se nomme Touré Ismaël, diplômé en Master 2 de Sciences Physiques avec la moyenne de 16, 11/20. Le meilleur prix d’excellence et major des ingénieurs ( spécialité Mines)se nomme Mlle Tieu Myala Désire Alice avec la moyenne de 15,57.
Ouverte en février 2016, l’Université Polytechnique de Man a commencé à produire ses diplômés à partir de l’année académique 2018-2019, correspondant à sa 3e année de fonctionnement. Ainsi, elle a formé :
en 2018-2019 : 92 diplômés de Licence ;
en 2019-2020 : 140 diplômés de Licence ;
en 2020-2021 : 350 diplômés comprenant 265 Licences, 57 Masters, 26 Ingénieurs de conception et 2 Docteurs ;
en 2021-2022 : 278 diplômés dont 265 Licences, 57 Masters, 26 Ingénieurs de conception, et 1 Docteur ;
en 2022-2023 : 424 diplômés, à savoir 272 Licences, 123 Masters et 29 Ingénieurs de conception.
En somme, après 7 années d’exercice, l’Université Polytechnique de Man a formé,
1 291 diplômés, avec une représentation de 22,6% de femmes. Il s’agit de :
941 diplômés de Licence dont 21,6% de femmes ;
253 diplômés de Master dont 28,1% de femmes ;
94 Ingénieurs de conception dont 17% de femmes ;
3 Docteurs dont 66,7% de femmes.
L’âge de ces diplômés varient entre 21 et 24 ans pour la Licence ; entre 24 et 26 ans pour les Masters et Ingénieurs, et entre 34 et 40 ans pour le Doctorat.
Après ce bian délivré aux participants de cette 7e édition des journées de l’excellence et du mérite de l’UPM, le représentant du ministre Adama Diawara, le Prof. Fulgence Nindjin
a témoigné de la fierté du ministre et de sa reconnaissance pour le travail et les résultats obtenus par l’UPM en 7 années d’existence.  » Le ministre Adama Diawara est fier de cette université qui est toujours la première à commencer l’année académique et toujours la première à l’achever avec de très bons résultats. Il vous félicite et vous encourage à continuer  » a-t-il insisté.
Dans l’après-midi, les trophées ont été remis aux vainqueurs du tournoi de Maracana.
Le samedi 25 novembre, un cross populaire débuté devant l’esplanade de la préfecture jusqu’à l’UPM et une sortie-détente du personnel enseignant et administratif à Goba, ont mis un terme à ces journées de l’excellence et du mérite de l’UPM.

MS

Education

Côte d’Ivoire : L’UJLoG réfléchit à une meilleure intégration des diplômés dans le marché du travail

Published

on

L’université Jean Lorougnon Guédé de Daloa (UJLoG) a récemment accueilli du 14 au 17 février dernier un colloque universitaire d’une grande importance, axé sur le thème “Formation universitaire et recherche scientifique en Côte d’Ivoire : Quel positionnement de l’Université Jean Lorougnon Guédé ?”.

Durant ces quatre jours de débats et de réflexions, les membres de cette institution académique ainsi que leurs partenaires ont examiné des stratégies visant à améliorer l’employabilité des étudiants.

La présidente de l’UJLoG, la Professeure Adohi Krou Viviane, a souligné le défi posé par le faible taux d’insertion professionnelle des diplômés, malgré les distinctions scientifiques obtenues par l’université.

Elle a déclaré : “Le taux d’insertion de diplômés reste encore faible, stagnant autour de 10%. Nous nous engageons à créer un cadre d’échanges pour mettre en place une stratégie globale de formation et de recherche, contribuant ainsi au développement socioéconomique de la Côte d’Ivoire.”

Le colloque a permis d’évaluer les programmes de formation de l’UJLoG, d’examiner l’état de la recherche et de l’innovation, et de proposer des orientations pour une formation dynamique en phase avec les besoins du marché du travail.

La présidente a annoncé des initiatives telles que des formations qualifiantes et des collaborations avec le secteur privé pour des formations professionnalisantes.

En outre, l’université s’engage à améliorer son management pour se repositionner efficacement.

“Nous ferons tout pour améliorer le management de notre institution, afin de résoudre les problèmes qui se posent”, a affirmé la Professeure Adohi.

L’événement a également été l’occasion d’annoncer une semaine d’excellence prévue pour la mi-mai.

Cette semaine regroupera toutes les cérémonies de décoration et les activités de réflexion, dans le but de renforcer l’excellence académique de l’université.

Le Professeur Koné Tidjani, Directeur Général de la recherche et de l’innovation au ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, a salué cette initiative, soulignant son importance pour l’amélioration de la qualité de l’enseignement et de la recherche à l’UJLoG.

Il a exprimé le souhait que les diplômés de cette université soient parmi les plus recherchés sur le marché du travail.

Notons qu’à ce colloque, qui a rassemblé plus de 300 participants nationaux et internationaux, les responsables de l’UJLoG voulaient illustrer leur engagement à jouer un rôle clé dans le progrès socio-économique de la Côte d’Ivoire, en formant des étudiants compétents et bien préparés pour relever les défis du marché du travail.

Natacha kouakou

Continue Reading

Education

Agboville : un atelier pour promouvoir l’éducation sexuelle complète des jeunes filles

Published

on

Depuis lundi 5 février, un atelier se déroule à Agboville pour former les acteurs locaux sur l’éducation sexuelle complète des adolescentes et des jeunes femmes (AJF).

Cette initiative fait partie du projet REVE, qui vise à réduire la vulnérabilité des enfants face au VIH-SIDA et à d’autres risques liés à la sexualité.

L’atelier, qui prendra fin demain vendredi 9 février, a réuni 60 participants, parmi lesquels des personnes influentes, des hommes de médias, des agents des centres sociaux, des leaders communautaires, des guides religieux et des acteurs des soins de prise en charge.

Ils ont été formés sur diverses thématiques, telles que le concept de la sexualité et le genre, le développement humain chez les AJF, les questions difficiles liées à la sexualité, le sexe transactionnel, le VIH, l’abus sexuel, ou encore la PrEP (prophylaxie pré-exposition).

L’objectif de cet atelier est d’obtenir l’implication des participants dans la promotion et la prise en charge des besoins des AJF au sein de leurs communautés, en leur fournissant des informations, des compétences, des attitudes et des valeurs adaptées à leur âge et à leur stade de développement.

Il s’agit aussi de les aider à développer des relations sociales et sexuelles respectueuses, à examiner de quelle manière leurs choix affectent leur propre bien-être et celui des autres, et à comprendre et à assurer la protection de leurs droits tout au long de leur vie.

« Lorsqu’elles passent de l’enfance à l’âge adulte, trop de jeunes filles reçoivent beaucoup de mauvaises informations sur les relations et sur le sexe. Le projet REVE à travers DREAMS , ( Determined, Resilient, Empowered, AIDS-Free, Mentored, and Safe) travaille pour la prévention du VIH-SIDA chez les adolescentes et les jeunes femmes. C’est pourquoi à travers cet atelier, il s’agira pour eux de nous aider dans la sensibilisation sur l’éducation sexuelle complète en abordant la question de la sexualité sur tous les angles et d’améliorer l’accès aux informations, aux services de prise en charge des jeunes et adolescents afin de mettre un plan d’action pour pouvoir accentuer notre intervention » , a expliqué Kouassi Eli Arsène, manageur de l’initiative DREAMS dans le cadre du projet REVE à Save The Children.

L’atelier est financé par l’USAID, et mis en œuvre par Save The Children en partenariat avec OGRADIE et l’ONG SAPHARM.

Il fait partie de l’initiative DREAMS, qui vise à doter les AJF des ressources nécessaires pour être déterminées, résilientes, autonomes, sans SIDA, encadrées et en sécurité.

Natacha kouakou

Continue Reading

Education

Programme de L’École de la Deuxième Chance

Published

on

Le METFPA et l’Entreprise PORTEO BTP lancent un recrutement de 200 Chauffeurs et Conducteurs d’Engins.

Le Ministre de l’Enseignement Technique, de la Formation Professionnelle et de l’Apprentissage (METFPA) poursuit sa politique de mise en œuvre du Programme de l’École de la Deuxième Chance.
Dans le cadre de l’École de la Deuxième Chance (E2C), le Ministère de l’Enseignement Technique, de la Formation Professionnelle et de l’Apprentissage (METFPA) et l’entreprise PORTEO BTP, spécialisée dans la réalisation d’infrastructures routières et de voiries et réseaux divers, lancent un recrutement pour la formation-insertion de deux cent (200) chauffeurs spécialisés (Véhicule Léger, Véhicule utilitaire (VUT), Véhicule Poids Lourd de type camion benne 6×4 et 8×4, camion porte-char) et conducteurs d’engins (Chargeuse, Niveleuse, Bulldozer, Tombereau, Tracteur, Chariot élévateur).
Les candidats doivent être de nationalité ivoirienne, âgés de 25 ans au moins et de 40 ans au plus au 31 décembre 2024. Le dossier de candidature en ligne devra comporter une Carte Nationale d’identité ou l’attestation d’Identité, une (01) photo d’identité couleur, le Permis de conduire et le nombre d’années d’expérience et le niveau d’étude requis.
Les candidatures sont reçues du Mercredi 10 au Samedi 20 janvier 2024 sur les sites : www.formation-professionnelle.gouv.ci et www.daip.ci. La publication des résultats se fera sur les mêmes sites. Le recrutement se fera en quatre étapes avec un Test d’entretien ; les Epreuves pratiques (test de conduite, notion sur les entretiens préventifs de l’engin) ; la Formation complémentaire de mise à niveau et la Signature du contrat d’embauche.
Rappelons que l’École de la Deuxième Chance offre des programmes de formations qualifiantes de courte durée aux jeunes. Ces programmes sont destinés à faciliter l’insertion rapide des personnes mal insérées ou en quête de qualification.

Ib avec Sercom

Continue Reading

Actualité