Connect with us

Politique

Yamoussoukro : Rencontre PDCI-Thiam, ce qui s’est réellement passé

Published

on

C’est avec stupéfaction que l’on a pu constater le samedi 24 Février dernier, le « fiasco » du PDCI-rda dans la salle de 2000 places de la Fondation de Yamoussoukro.
Les commentaires sur cette cérémonie vont bon train tant dans les médiasque sur les réseaux sociaux.

Nous nous sommes approchés de ce dossier pour savoir ce qui s’était réellement passé.

Pour ceux qui estiment que le successeur d’Henry Konan Bédié à la tête du parti septuagénaire, Tidjane Thiam n’avait pas pu remplir la salle de la Fondation Félix Houphouet Boigny de Yamoussoukro se trompent largement. Tidjane Thiam, est fils de Yamoussoukro et son élection à la tête du pdci rda est une nouvelle accueillie avec ferveur par l’ensemble de cette population. Selon des informations en notre possession la population de cette ville s’apprêterait pour recevoir leur fils afin de lui rendre un hommage mérité et lui accorder leur bénédiction pour la réussite de toutes ses ambitions politiques.


A cet effet, la chefferie Akouè et Nananfouè, les associations de jeunes et les femmes de Yamoussoukro, les guides religieux avaient voulu profiter de son passage à Yamoussoukro le samedi dernier pour lui accorder une cérémonie traditionnelle dans la pure coutume de Yamoussoukro, une cérémonie malheureusement avortée par la volonté politique des leaders politiques actuels du pdci de Yamoussoukro.

Les faits.
La chefferie cantonale Akouè et Nananfouè d’un commun accord avaient préparé une rencontre purement traditionnelle avec leur fils Tidjane Thiam dans la salle Bélier du Palais Présidentiel de Yamoussoukro.
A cette cérémonie étaient invités plus de 400 jeunes, 200 femmes, les chefs de communautés et des guides religieux de Yamoussoukro. C’est environ 800 personnes qui devaient être rassemblées à l’espace Bélier pour accueillir le président du pdci très tôt dans la matinée, mais loin de la configuration politique.


En effet et selon un chef traditionnel que nous avons interrogé, la chefs avaient prévu une cérémonie de bénédiction et de rituels coutumiers pour le Petit fils de Houphouët-Boigny pour son choix à la tête du pdci rda. « C’est un passage obligatoire dans notre coutume lorsque nos enfants atteignent un haut niveau de responsabilité et ambitionnent allerplus loin ».
Une fois informé de cette cérémonie, selon notre source,  » le sénateur actuel de Yamoussoukro, Kacou Kouadio Gnrangbé Jean, délégué départemental de Yamoussoukro et son acolyte Kouamé Édouard décident de s’approprier la cérémonie. C’est alors que la chefferie s’oppose à toutes ingérence politique au palais présidentiel, dans la mesure où le domicile familial privé de Houphouët-Boigny où se tiennent d’habitude des rencontres coutumières reste un lieu apolitique .
La chefferie a pour se faire proposer au cadres du pdci que la cérémonie coutumière se fasse au palais, afin que celle à coloration politique puisse se tenir en dehors du Palais c’est à dire la Fondation Félix Houphouet Boigny.

Ayant donné l’impression dun consensus, notamment avec l’accord de Tidjane Thiam lui-même, les invités du Palais devaient rejoindre la Fondation Félix Houphouet Boigny juste après la cérémonie coutumière pour soutenir le pdci.

C’est à la veille que tout va chambouler. Contre toute attente, l’on fait savoir que les leaders locaux du pdci ont détourner l’attention du président du pdci, Tidjane Thiam pour faire coupler les deux cérémonie à la Fondation.
N’étant pas du goût des chefs coutumiers et traditionnels , ils purement et simplement annulé leur participation a cette cérémonie.
Certaines indiscrétions font savoir que les têtes couronnées qui étaient dans la salle ce jour, netaient pas tous de vrais chefs.
Les chefs de Yamoussoukro refusent désormais d’associer leur image à un parti politique.
Un partisan de de Tidjane Thiam, à la sortie de la salle à déclaré que “ Tidjane Thiam ne peut jamais échoué à Yamoussoukro. Même si Tidjane Thiam invite Yamoussoukro à la place Jean II, il n’aura pas de passage même pour une mouche. Ce ne sont pas les 2000 places de la Fondation qui va nous inquiéter pour Thiam”, à fait savoir ce dernier cadre du Pdci-rda. Pour lui, L’échec du samedi dernier est à imputer à ceux qui ont pris le devant des choses. “Ce sont des gens qui n’ont plus de forces de mobilisation politique a Yamoussoukro » a t’il expliqué.


Dans une vidéo virale qui a fait le tour des réseaux, un individu se réclamant du pdci a invité Tidjane de regarder de près la tête dirigeante du pdci à Yamoussoukro. Pour lui le nouveau Maire de cette commune, Kouamé Kouassi Patrice a suffisamment de la vigueur pour piloter les actions du parti au pied de la Basilique.


Les militants et sympathisants du pdci, les Thiamistes, la chefferie et la population de Yamoussoukro déclarent restés debout pour recevoir Tidjane Thiam, le président du pdci rda les prochains jours au prochain sera pris.

Christ Kémondé

Continuer la lecture
1 Commentaire

1 Comment

  1. Kouacou

    2 mars 2024 at 10h50

    Il faut aussi interroger toutes les personnes concernées et accusées notamment le Sénateur Gnrangbé qui a fait une interview dans le journal Nouveau Réveil.
    Ainsi on a tous les versions et on peut avoir une meilleure analyse.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Politique

France : Gros plan sur la rencontre dominicale des membres de GEM-THIAM

Published

on

Les membres du Mouvement Générations en Mouvement avec THIAM (GEM-THIAM) de la diaspora ivoirienne en France se sont retrouvés le dimanche 26 mai dernier au domicile de la Coordonnatrice Générale chargée des Finances dudit, pour statuer sur les stratégies de travail en vue d’accorder une victoire écrasante au Ministre THIAM à l’élection présidentielle d’octobre 2025 en Côte d’Ivoire.

Après les civilités, les hôtes du jour de
Mme N. Carole, Coordinatrice Générale chargée des Finances de GEM-THIAM France ont marqué une minute de silence en la mémoire de l’ex-Président Bédié disparu le 1er août 2023, avant de débuter leur séance de travail.

Poursuivant, les hommes et femmes de main du Dr Mathias NEHAN, président de GEM-THIAM ont mis au point plusieurs méthodes de travail devant concourir à élire leur Champion THIAM en 2025 à la Magistrature Suprême en Côte d’Ivoire.

Enfin, une réception digne a été réservée à Mme KELETIGUI, Coordinatrice Nationale des Femmes et Coordinatrice Nationale par intérim de GEM-THIAM, pour lui souhaiter la bienvenue en France.

Étaient présents à cette occasion, les membres de GEM-THIAM de la diaspora suivants : M. André Kouadio, Coordinateur Général, Mme Bah Marceline, Coordinatrice chargée des Femmes, Mme D’Aranco Béatrice, Vice-présidente chargée de la Vie, Mme KELETIGUI Coordinatrice Nationale par intérim, Mme NDIAYE Carole Coordinatrice Générale chargée des Finances, Mme BOLI Koudou, Coordinatrice chargée de la Vie, Mme Justine, Secrétaire Générale France et M. Olivier LEGRE, Secrétaire Général.

Ouncado Pierrot

Continue Reading

Politique

Marahoué : Présidentielle 2025 : voici le commando du Président Alassane Ouattara

Published

on

Les militants et sympathisants du rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP) de la Marahoué ont accueilli dans la ferveur les nouvelles nominations opérées par le président du parti, Alassane Ouattara à 17 mois de la prochaine élection présidentielle.

Dans le cadre de la restructuration de son parti, 362 coordonnateurs ont été nommés, dont 47 principaux, 8 associés et 307 adjoints.

Dans la région de la Marahoué après un résultat positif lors des élections locales, un commando qui aura pour mission de poursuivre les actions de terrain en vue de garantir la victoire au parti présidentiel au soir du scrutin a été mis en place par le président.

Ce commando comprend d’élus et de cadres du parti présidentiel.

Il s’agit de l’ancien ministre Koné Adama, nommé coordinateur principal.

Quant au Maire Yacouba Koné, au mairie Yao Etienne, au vénérable Soho Charles Bi Gouety, au Secrétaire départemental du RHDP, Drissa Bamba, au premier vice-président du Conseil regional de la Marahoué Sako Lacine et du professeur Tidou Abiba Sanogo, ils ont été promus coordinateur adjoint.

Quant à la dernière citée, le professeur Tidou Abiba Sanogo, chargée des Relations avec les organisations socioprofessionnelles et du monde associatif, sa nomination a été saluée par les militants du RHDP de Sinfra.

Ces derniers ont réitéré leur gratitude au Président Alassane Ouattara pour cette promotion qui honore l’ensemble des militants de la Marahoué.

Natacha kouakou

Continue Reading

Politique

Présidentielle 2025 : Le MEERCI mobilise ses troupes depuis Bouaflé

Published

on

La Coordination MEERCI (Mouvement des élèves et étudiants républicains de Côte d’Ivoire) de Bouaflé a tenu une cérémonie d’investiture à la Mairie de Bouaflé, le mercredi 22 mai 2024.

Cet événement a été marqué par la présence de Dégnimani Yéo, représentant le président du mouvement, Mamadou Bakayoko, accompagné d’une délégation du Bureau exécutif national (BEN) dirigée par lui-même en tant que vice-président. L’objectif de cette initiative était de remobiliser et renforcer les bases du MEERCI en vue des prochaines échéances électorales.

Dégnimani Yéo, au cœur de la cérémonie, a souligné l’importance de la remobilisation pour défendre les idéaux du Rassemblement des Houphouëtistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP). Il a également mis en avant la nécessité de la formation et de la communication pour promouvoir le bilan positif du président Alassane Ouattara et assurer une transition fluide vers l’avenir.

En tant que, vice-président du MEERCI et directeur de cabinet du président national des jeunes du RHDP,il a insisté sur la vision d’urgence du mouvement, en particulier en ce qui concerne la révision de la liste électorale.

Il a annoncé l’ambitieux objectif d’enrôler 10 000 nouveaux majeurs dans le but de garantir un soutien massif au candidat du RHDP lors de l’élection présidentielle de 2025.

Cette cérémonie marque le début d’une série d’investitures prévues dans d’autres départements de la région de la Marahoué, notamment à Sinfra, Bonon et Gohitafla.

Le MEERCI se positionne ainsi comme un acteur majeur dans la préparation et la mobilisation en vue de la prochaine présidentielle, affirmant sa volonté de soutenir activement le Président Alassane Ouattara pour les échéances à venir.

Natacha kouakou

Continue Reading

Actualité