Connect with us

Education

Man / L’IEP Man Libreville plaide pour la construction de clôtures de 84 écoles .

Published

on

L’inspecteur principal de l’enseignement primaire et préscolaire ( IEP) , chef de la circonscription de Man- Libreville , Téré Jean Frédéric , est soucieux de la question sécuritaire dans ses écoles . Voilà pourquoi au cours d’un échange avec les journalistes , le mercredi 08 avril 2024,  il a plaidé auprès des décideurs , et des partenaires de l’école , pour la construction des clôtures qui manquent à 84 écoles de sa circonscription . 

Il faut dire que , cette question de clôture , a été soulevée par un chef de village intégré à la commune quelques mois plutôt lors d’une activité extra scolaire . En effet le chef du village de Glongouin , a souhaité vivement que les autorités fassent construire une clôture pour leur groupe scolaire , afin qu’il soit à l’abri de l’incivisme des riverains  . Le chef a même fait savoir , que nuitamment , certains riverains enterraient des corps dans la partie où il y avait la pénombre . 

Pour sa part l’IEP a d’abord fait l’état des lieux de la situation .  » C’est une circonscription qui a été créée il y a trente ans , et qui a 85 écoles primaires publiques. Sur l’ensemble de ces écoles , c’est un seul groupe scolaire qui est clôturé. Le groupe scolaire petit Gbapleu. C’est un réel souci sécuritaire . Certaines écoles à une certaine heure deviennent des fumoirs. C’est le cas du groupe scolaire Libreville . Dans l’après midi , les maîtres sont obligés de terminer les cours avant 17 heures 30 minutes .Il y a lieu que les collectivités nous viennent en aide pour la construction des clôtures de nos écoles  » s’est indigné le chef de la circonscription Man-Libreville . 

A cela s’ajoute le fait que certaines écoles sont devenues des raccourcis pour les motocyclistes . Faut-il donc comprendre les appels incessants aux bonnes volontés , de l’inspecteur qui a eu recours à la carte scolaire, récemment .  » Nous espérons que notre cri sera entendu par les décideurs . Sinon nos écoles , par manque de clôtures sont très exposées à toutes sortes de vandalisme et d’agressions  . Une année , l’école de Gbêpleu a été visitée par les cambrioleurs . Ils n’ont rien pu apporter de bon , mais ils ont mis à sac tout le matériel pédagogique .  » a déploré , l’IEP Téré Jean Frédéric .

Trente années que l’IEP Man-Libreville existe , et sur  85 écoles il y a une seule qui a une clôture ! Le constat est alarmant , eu égard à tous les désagréments que cela peut créer . Reste aux décideurs et aux collectivités de mesurer l’ampleur de la situation et trouver les moyens,  pour faire  clôturer ces écoles pour bonheur de tous .

AXEL GONKANOU, à Man

Education

Soubré: 23167 candidats à l’assaut du BEPC dans la Nawa

Published

on


Ce sont au total 23167 candidats dont 11319 filles et 11848 garçons qui composent dans la région de la Nawa pour le BEPC session 2024.

Le lancement des épreuves écrites dudit examen s’est déroulé ce lundi 27 mai 2024 au lycée moderne Bernard Zadi Zahourou 1 de Soubré, par le directeur régional de l’éducation nationale et de l’alphabétisation (DRENA) de la Nawa Drissa Bamba, en présence du secrétaire de préfecture Konan Kouadio Ambroise.
Au cours de ce lancement, le directeur régional Drissa Bamba a invité les acteurs du brevet d’étude du premier cycle (BEPC) au strict respect des consignes du ministère, en vue des examens sains et crédibles.


S’adressant aux surveillants et aux candidats, le directeur régional Drissa Bamba a tenu à rappeler les dispositions disciplinaires et pénales prévues en cas de fraude avérée dans les centres de composition tout en rappelant les interdictions édictées par la direction des examens et concours. C’est pourquoi, il a invité l’ensemble acteurs à tourner dos à la fraude et la tricherie en vue des examens sains et crédibles dans la région de la Nawa. « Concentrez-vous sur ce que vous connaissez.

Vous avez déjà tout vu et vous n’avez qu’à reproduire ce qu’on vous a enseigné durant l’année scolaire. Je veux des examens sains et crédibles dans la Nawa. Il y’a un numéro vert, si vous constatez des anomalies, vous pouvez appeler pour signaler anonymement. Madame la ministre tient à des examens sans fraude et les auteurs se verront appliqués les dispositions légales en vigueur », a-t-il souligné.


Le secrétaire général de préfecture Konan Kouadio Ambroise, représentant le préfet de région à quant à lui invité les acteurs à la sagesse. « Que la sagesse abrite les uns et les autres afin qu’au sortir de ces examens, tout se déroule comme prévu », a-t-il conseillé.


Le numéros verts 07 99 23 23 23, 07 99 26 26 26 et le 01 01 33 28 28 sont les contacts mis à disposition pour signaler de façon anonyme les cas de fraude ou de tricherie.
Cratos M.

Continue Reading

Education

Toulepleu : Le lobbying gagnant du Sous-préfet de Bakoubly vivement salué par ses administrés

Published

on

La création du centre de composition au Certificat d’Études Primaires Élémentaires (CEPE) à Bakoubly dans le Département de Toulepleu est le résultat d’un marketing opérationnel administratif du Sous-préfet; un fait tant apprécié de ses administrés.

Les populations de BAKOUBLY à toulepleu sont heureuses car les centres d’examens du secteur ne seront plus bondés de candidats au CEPE grâce à une plaidoirie faite par le sous-préfet de BAKOUBLY, Gouglin Tra Bi Boulard Fortuné, auprès des autorités éducatives locales.


Ainsi, en proposant la création d’un nouveau centre d’examen à BAKOUBLY, les salles de composition seront nettement aérées, avec 6 salles pour 155 candidats soit 26 par salles.

Rappelons que la question relative à la réduction de la distance à parcourir par les adolescents-candidats a fortement milité en faveur de la validation du projet de création de deux nouveaux centres d’examen de CEPE à Bakoubly.

Touchée par cette innovation, une ancienne candidate a démontré sa joie de voir son village ériger en centre d’examen. Elle aurait composé, il y a plus de 30 ans dans l’ancien centre. À travers un témoignage, elle a offert un repas aux premiers candidats du centre de Bakoubly. A cette initiative de dame Gbehie christiane marina. tous les fils et filles de la Sous-préfecture de BAKOUBLY se sont accordé pour rendre heureux les enfants.

Mme GBEHIE CHRISTIANE MARINA, une ressortissante de Bakoubly dans le Département de Toulepleu a offert le mardi dernier, jour de la composition du CEPE, « le repas de la grâce » aux populations après la création de plusieurs centres de composition au Certificat d’Études Primaires et Élémentaires (CEPE)

« Jai voulu partager une vision et la joie qui m’animent depuis quelques temps pour le choix porté sur le Groupe Scolaire de Bakoubly en qualité de Centre d’examen à l’entrée en sixième » ; avait-elle commencé.

Poursuivant, elle a fait l’historique de leur condition d’études à Bakoubly.
« Grande fut ma joie de penser qu’ autrefois, nous étions élèves de ladite Sous-préfecture. Aussi, nous parcourions péniblement plusieurs kilomètres pour présenter l’examen du CEPE à Toulepleu », s’était-elle souvenue.

Continue Reading

Education

Promotion de l’excellence en milieu scolaire : le Président Zoro Épiphane offre des voyages d’immersion à Séoul aux meilleurs élèves

Published

on

Les trois majors du collège moderne Charles Koffi Diby de Bouaflé bénéficieront d’un voyage d’immersion de deux semaines à Séoul, en Corée du Sud. La promesse en a été faite par le président du Conseil régional de Marahoué, Zoro Épiphane Ballo lors de la journée d’excellence célébrée le vendredi 17 mai 2024.

“Nous n’allons pas trahir à une tradition que nous avons instaurée depuis l’année dernière. Alors au-delà des prix qui ont été remis, il y a un engagement personnel du patron de la cérémonie qui va encore s’exprimer cette année et qui va se traduire par l’offre d’un voyage d’immersion de deux semaines en République de Corée du Sud dans le mois de juillet”, s’est engagé Zoro Épiphane Ballo.

Les trois chanceux sont Kobea Francine Loïse (3ème), Gore Lou Esli Yonah (6ème) et Koffi N’clausran Yann Hedelin Noah (5ème), tous récompensés pour leurs moyennes exceptionnelles. Ils ont obtenu entre 18,6 et 19,92 de moyennes annuelles.

Le principal du collège moderne Charles Koffi Diby, Napargalé Yéo Charles, au nom du personnel et des élèves salué les actions menées par le président Zoro en faveur de l’éducation dans la Marahoué et principalement au collège moderne Charles Koffi Diby de Bouaflé avec la construction d’un bâtiment R+1 qui va donner après finition, 6 classes physiques et 12 classes pédagogiques.

« Dans la société, chaque être humain a besoin d’un tuteur, d’un modèle. Vous l’avez compris. C’est pourquoi vous êtes le tuteur de nos valeureux enfants qui par ma voix vous disent merci 1000 fois merci de prendre soin d’eux et de les aider à devenir des hommes de qualité », a dit le principal.

Le président du Conseil régional a également honoré les meilleurs élèves de chaque niveau d’études, ainsi que les meilleurs scientifiques et littéraires, distribuant plus de 80 récompenses comprenant des kits scolaires, des trophées, des diplômes de félicitations et des enveloppes.

Kobea Francine Loïse a, en outre, reçu un ordinateur de dernière génération pour son excellence académique.

La cérémonie a également reconnu les meilleurs enseignants, éducateurs et parents d’élèves, avec un montant de 2,5 millions FCFA distribué aux différents lauréats.

Notons que ce sont 5 élèves de la Marahoué qui effectueront ce voyage, ce qui fera un total de 7 bénéficiaires depuis son instauration.

Natacha kouakou

Continue Reading

Actualité