Connect with us

média

Côte d’Ivoire : Le journaliste d’Investigation Noël Konan placé en garde à vue à Abidjan

Published

on

NOËL KONAN⁩, journaliste d’investigation ivoirien est gardé à vue à la police économique au Plateau, malgré la loi sur la dépénalisation de la presse.

Noël Konan est le journaliste qui a participé à l’enquête de Pandora Papers qui avait mis en cause certaines personnalités ivoiriennes.

Il avait été convoqué ce mardi 13 juillet 2022 par la Direction de l’Information et des Traces Technologiques ( DITT) pour affaire le concernant.

Des suites de la convocation ont fait savoir que le confrère est poursuivi pour diffamation par le Groupe NSIA . Après son audition ce mardi, il est placé en garde à vue à la direction de la police économique.

Une situation qui met en mal le travail des journalistes d’investigation, que le ministre de la promotion de la bonne gouvernance et de la lutte contre la corruption, a invité à s’impliquer dans lutte contre la corruption en Côte d’Ivoire.

En effet, la question de la sécurité des journalistes avait été évoquée le 5juillet dernier lorsque Epiphane Zoro Bi invitait les médias à â jouer les chiens de garde dans cette lutte à travers la plate-forme des journalistes d’investigation.

Christ Kémondé

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

média

Côte d’Ivoire : Deux journalistes seniors devant les tribunaux, communiqué

Published

on

DECLARATION DE L’INTERSYNDICALE DU SECTEUR DES MEDIAS EN COTE D’IVOIRE – ISMCI

Suite à l’affaire des Journalistes Séniors Michel Buitruille, Ano Nianzou CONTRE l’avocat Serge Effi devant les tribunaux d’Abidjan Plateau

Situation contextuelle

En novembre 2021, les séniors de la presse ivoirienne, Ano Nianzou et Michel Buitruille résidant à Assini Mafia, dans le cadre d’une enquête, cherche à plusieurs reprises à contacter en vain, l’avocat Serge Effi auteur de la destruction de la résidence du professeur Laurent Ridet, français résidant dans la cité.

Joint finalement en décembre 2021, l’avocat soutient vouloir d’abord recueillir l’avis de l’ensemble des membres de sa famille avant toute réaction. Sans jamais donner suite à la requête des journalistes.

Le sénior de la presse, Ano Nianzou, Conseiller technique chargé de la Communication à la Présidence de la République de 2001 à 2011 et le sénior Michel Buitruille, fondateurs du site Internet www.anonianzou.com ont donc décidé de porter les agissements du sieur Serge Effi à la connaissance du grand public par des articles de presse publiés sur leur site d’information générale et relayés sur leurs différentes pages Facebook.

Il n’en fallait pas plus pour que l’homme de loi fasse fi de toute règle en la matière pour traduire les journalistes séniors devant les tribunaux, allant jusqu’à leur réclamer une faramineuse somme de 100 millions de FCFA « pour diffamation ».

Position de l’Intersyndicale du secteur des médias

Le procès des séniors de la presse Ano Nianzou et Michel Buitruille contre Maitre Serge Effi est prévu pour se tenir en correctionnelle ce vendredi 15 juillet 2022 à 8 heures au palais de Justice du Plateau.

L’Intersyndicale du secteur des médias en Côte d’Ivoire tient à rappeler au juge en charge de ce dossier que la loi 2017-867 du 27 décembre 2017 portant régime juridique de la presse en Côte d’Ivoire en son article 89 soutient fermement que « la garde à vue, la détention préventive et la peine d’emprisonnement sont exclues pour les infractions commises par voie de presse ou par tout moyen de publication… ».

Par ailleurs, l’ISMCI rappelle au Ministère de la Justice et des droits de l’homme d’user de son autorité pour mettre fin à ce procès car le secteur des médias dispose d’un outil de régulation des infractions par voie de presse qu’est l’Autorité nationale de la Presse (ANP).

Aussi l’ISMCI saisit ici le ministère de la Communication pour user de son autorité pour que cette affaire soit plutôt reversée à l’ANP et non à un tribunal correctionnel.

L’ISMCI en appelle à la mobilisation des journalistes et acteurs des médias en Côte d’Ivoire pour se mobiliser contre ce procès du vendredi 15 juillet.

L’ISMCI se réserve le droit de saisir la Fédération internationale des Journalistes et les instances de défense de droit à l’accès à l’information concernant cette affaire

Fait à Abidjan le 13 juillet 2022

Sam Wakouboué
Porte-parole de l’ISMCI

Continue Reading

média

Abidjan: Les médias invités à être des chiens de garde dans la lutte contre la corruption en Côte d’Ivoire

Published

on

Le lundi 04 juillet 2022, s’est tenu à Abidjan Cocody le lancement de la Plateforme des Journalistes d’Investigation à l’initiative du ministère de la   Promotion de la bonne gouvernance, du Renforcement des capacités et de la Lutte contre la corruption et financé par la Coopération Allemande (Giz).

Il s’agissait au cours de cette cérémonie, de lancer officiellement une plateforme en ligne sur laquelle des journalistes d’investigation désireux de participer à la bonne gouvernance et de lutter contre la corruption doivent s’inscrire. Cette plateforme d’inscription en ligne sera ouverte pendant deux mois de juillet à fin aout. Les inscrits feront objet d’une sélection par un jury composé du ministère de la communication, celui de la bonne gouvernance et de la lutte contre la corruption, l’ANP, CAIDP, l’UNJCI, la Haute Autorité Pour La Bonne Gouvernance, et OLPED.

 Les journalistes retenus seront accompagnés dans  le projet. Le projet durera deux ans.  il s’agira de donner les instruments du journalisme d’investigation aux hommes des médias, de leur donner des formations, ainsi qu’un prix pour le meilleur article d’investigation, de créer un cadre de collaboration avec les médias, de former et sensibiliser les professionnels des médias, de donner de la visibilité aux activités du ministère, faire des médias des partenaires dans la lutte contre la corruption.

Pour le Ministre de la   Promotion de la bonne gouvernance, du Renforcement des capacités et de la Lutte contre la corruption, Epiphane Zoro Bi Ballo,  les journalistes ayant un rôle très capital dans le contrôle de la gestion des biens de l’Etat et étant l’œil du peuple, il convient de les associer à la mission délégué à son ministère. Celle de combattre la corruption en Côte d’Ivoire. Il a également fait savoir que le projet s’articule autour de cinq composantes que sont le lancement de la plateforme physique, la production de supports pédagogiques et didactiques en matière de journalisme d’investigation, les ateliers de formation des journalistes, l’accompagnement des journalistes formés pour la production de grands genres en matière de lutte contre la corruption et enfin la création de la plateforme Web des journalistes.

Tous les journalistes intéressés par cette plateforme peuvent s’inscrire à partir de ce lien : http://forms.gle/kLXaaqdfftzsTgwTs8

Christ Kemondé

Continue Reading

média

Yamoussoukro : La presse fait un don symbolique au préfet de région

Published

on

Il est 11h06 minutes à Yamoussoukro, le jeudi, 16 juin 2022, une délégation des journalistes de Yamoussoukro s’est rendu au cabinet du préfet du département de Yamoussoukro.


L’objet de cette visite, exprimer au préfet Brou Kouamé la gratitude de l’ensemble de tous les journalistes de la capitale politique ivoirienne à travers un don symbolique.


En effet, le mois dernier, le préfet Brou Kouamé avait remis une attestation villageoise d’un terrain de 500m carré à l’organisation des journalistes de Yamoussoukro comme don pour abriter le siège de la presse à Yamoussoukro.


Selon Traoré Yacouba, président de l’union des journalistes de Yamoussoukro, cette association existante depuis plus de 10ans n’avait jamais bénéficié auparavant d’une telle faveur des autorités locales.


Pour Brou Kouamé, c’est une marque de reconnaissance et de bon termes de collaboration entre la presse et l’administration locale. Il a saluer l’acte du president des journalistes de Yamoussoukro, Yacouba Traoré Diarra et ses compagnons. Rassurant tout de même sa disponibilité pour tout besoin des journalistes auprès de son administration.
Il a par la suite donner quelques conseils d’usage aux hommes de presse pour établir les documents de cet espace.

Christ Kemondé

Continue Reading

Actualité