Connect with us

média

Gagnoa : Ami Sissoko de rti Korhogo remporte le super prix de « plume d’or ivoire »

Published

on

Ami Sissoko vient  de rafler le  super prix du concours des meilleurs journalistes et correspondants de Côte d’Ivoire  dénommé  «  plume d’or ivoire » de l’unajcop-ci.

Sur onze (11) lauréats  au total quatre ont été récompensés dans quatre catégorie. La catégorie presse écrite est remporté  par Abdel Aziz Cissé, l’inter Bouaké avec 133/180 points,  Celle  de la presse en ligne revient à  Francis Onkadio, du Lepointsur.com de Guiglo  totalisant 126 points. Le prix de la radio s’installe à  Bouaké avec Abraham Diomandé, Aliance FM 125 points et le prix de la télévision  raflé par Ami Sissoko de la rti Bouaké avec 141 points, qui empoche le super prix Plume d’or ivoire.

Notons que  les lauréats  étaient issus de quatre disciplines. La presse papier, avec  trois candidats dont Boubakar Sylla, l’Intelligent d’Abidjan, Abdel Aziz Cissé, l’inter Bouaké et Doumbia Seydou Badian de Le Patriote.

Quant à la presse numérique cest Oulaï Nativité Soni Nat de Afrique sur 7 et Francis Onkadio, Le point sur Guiglo qui s’affrontent, la presse radio est défendue par Abraham Diomandé, Aliance FM Bouaké, Gedeon Eba de la rando Gognoa, Florence Mohy , Radio Tokpi Man, Guy Rodrigue Opéra, radio Goh Gagnoa et la presse télé représentée par Amy Sissoko, rti Korhogo et Angeline Traoré de AT Communication.

 L’Union nationale des journalistes et correspondants de Côte d’Ivoire (UNAJCOP-CI) est à pied d’œuvre depuis quelques années pour améliorer l’image des journalistes correspondants et les rendre plus professionnels  dans l’exercice de leur métier.

A cet effet,  Ladji Abou Sanogo, après son élection pour son second mandat à la tête de cette structure multiplie sans cesse des actions de dynamisation pour atteindre ce objectif.

C’est dans cet optique qu’est initié le prix Plume d’or Ivoire dont la capitale de la région du Gôh abrite  la première édition ce samedi 12 novembre 2022. Edition placée sous le thème : « Le journaliste correspondant face au défi du professionnalisme « 

Le president de l’olped, Zio Moussa a redoré cet événement de sa touche particulière comme il sait bien le faire, non seulement par sa présence effective à Gagnoa au milieu des correspondants, mais aussi d’ une conférence que l’on pourrait dire inaugurale à travers le poids des mots et l’instruction aux Journalistes et correspondants.

média

Côte d’Ivoire : Développement local: La contribution des Journalistes locaux saluée en Namibie

Published

on

La Côte d’Ivoire prend part à la conférence internationale sur le Journalisme Local édition 2023, du 28 Janvier au 03 février prochain.

Seul pays francophone invité à cette rencontre de haut niveau, la Côte d’Ivoire est représentée par François M’BRA II, Journaliste, Consultant, spécialiste des questions de développement local, 1er Vice-président du Réseau des Journalistes spécialistes des questions agricoles de la CEDEAO( REJA-CEDEAO).

Cette conférence , organisée par Konrad Adenauer Stiftung ( KAS) Media a pour objectif de jeter un regard sur le journalisme local en général et en particulier les radios locales et leur contribution au développement .

Le journalisme local et le digital, les innovations au sein des rédactions des radios locales, l’avenir des radios locales dans un contexte d’explosion d’informations dans les réseaux sociaux, la présentation des nouveaux médias locaux en Afrique du Sud et au Kenya, sont autant de questions abordées par les journalistes et gestionnaires de médias anglophones.

La Côte d’Ivoire , par l’entremise de son représentant , a partagé son expérience sur la contribution du Journalisme Local en général et du Journalisme radio locale au développement du pays.

Le représentant de la Côte d’Ivoire, partageant son expérience sur la contribution du Journalisme Local au développement s’est appesanti sur la région de Gbêkê( centre du pays).

Il a indiqué l’implication active des journalistes correspondants en général et en particulier ceux des radios locales, dans la lutte contre la COVID 19 à travers l’Association des Radios de Gbêkê , membre de la plateforme Radio Santé, l’Union des Journalistes de Bouaké ( UJB) et l’Union Nationale des Journalistes Correspondants de Presse de Côte d’Ivoire ( UNAJCOP-CI), forte de plus de 250 membres , repartis sur l’ensemble du territoire national.

Abordant, son deuxième thème << Radio Local Journalism, last Chance ?>>, le spécialiste des questions de développement local a égrainé les différentes initiatives mises en place par les radios locales dans le processus de développement des différentes régions du pays.

<< Les radios locales ont joué un rôle prépondérant dans le retour de la Paix en Côte d’Ivoire. Elles ont toujours été au coeur des grands événement ayant pour objectif de contribuer au développement de nos régions. À Bouaké, les responsables de radios, les journalistes et animateurs ont toujours répondu présents quand il s’agit d’apporter leur contribution pour le bien-être des populations. C’est le lieu d’appeler le Gouvernement ivoirien,les fondations , les organisations Non Gouvernementales ( ONG) et autres organisations internationales à aider les organisations de Journalistes en générale et en particulier les radios locales en leur apportant des financements >> a indiqué l’ancien Boursier du Gouvernement Américain.

Pour le Directeur Programme Media Afrique Subsaharienne, Konrad Adenauer Stiftung ( KAS) , Christoph Plate, le journalisme radio locale peut et doit être la dernière chance . Pour atteindre cet objectif, les journalistes doivent se mettre entièrement au service des communautés et travailler dans le strict respect de l’éthique et de la déontologie.

La Côte d’Ivoire est représentée pour la deuxième fois par le secrétaire aux Affaires Extérieures de l’Union Nationale des Journalistes Correspondants de Presse de Côte d’Ivoire (UNAJCOP-CI) après sa première participation en 2022 à Lilongwé au Malawi.

Continue Reading

média

Bouaké : Les journalistes invités à s’approprier la carte d’identité de journaliste professionnel.

Published

on

La salle de réunion du siège de l’Unajcop-ci a servi de cadre pour l’entretien entre les journalistes de Bouaké avec Coulibaly Vamara, président de la commission paritaire d’attribution de la carte d’identités de journaliste professionnelel et  des professionnels de la communication de Côte d’Ivoire. Cette rencontre d’échanges et de partage d’informations sur le processus d’acquisition de la carte d’identité de journaliste professionnel et de professionnel de la communication a eu lieu, le jeudi 15 décembre 2022. À cet effet, le président Coulibaly Vamara a invité la trentaine de journaliste présent à s’approprier de cette carte qui permet de dépénaliser le journaliste dans l’exercice de son métier. Il a souligné que l’adhésion comme le renouvellement sont à10.000f CFA et que cette carte à plusieurs avantages tant au niveau professionnel et social et qu’il aura une session extraordinaire en juin 2024 pour ceux qui n’ont pas pû faire leur carte dans les délais.

Quant au président de l’Unajcop-ci, Ladji Abou Sanogo à, à travers des témoignages expliqué à l’hôte, la bonne foi des journalistes de Bouaké à s’approprier cette carte pour le rayonnement de la presse ivoirienne.

Prince koffi

Continue Reading

média

Yamoussoukro: Clôture de la formation des journalistes d’investigation

Published

on


Les lampions se sont éteints sur l’atelier de formation des journalistes en journalisme d’investigation ce jeudi 8 décembre 2022 à Yamoussoukro.


Démarré 6 décembre dernier, le séminaire a enregistré des journalistes de la presse écrite, radio, télévision et numérique venus de toutes les regions du pays.
C’était la troisième et dernière vague de formation de 20 journalistes de formés sur les Flux Financiers illicites (FFI) et le recouvrement dactifs initiée par le ministère de la Promotion de la Bonne Gouvernance et de la Lutte contre la Corruption en collaboration avec l’Agence Allemande pour la Coopération Technique (GIZ).

Kouassi Taki Sylvie, Directrice régionale du ministère de la Promotion de la Bonne Gouvernance et de la Lutte contre la Corruption, représentant Épiphanie Zoro Bi, ministre dudit département, a exprimé sa satisfaction du déroulement des trois jours de travaux, tant à la qualité des formations, qu’à l’attention des journalistes.
« La lutte contre la corruption n’est pas seulement une affaire d’un ministère, mais, de tous, notamment les hommes de médias que le ministre Epiphane Zoro Bi souhaite impliquer activement dans cette mission » a-t-elle dit puis d’inviter par la suite les journalistes à s’approprier de la plate-forme des journalistes d’investigation créer et aider le MPBGLCC à lutter contre la corruption en Côte d’Ivoire.
Arnaud Ouédraogo de la Cellule Norbert Zongo (CENEZO), Elie Kaboré Directeur de publication de mines-actu.net et Jérôme William Bationo, tous Experts des Médias et membres de Cellule Norbert Zongo pour le Journalisme d’investigation en Afrique de l’ouest (CENOZO) ont, à la grande satisfaction des journalistes et des initiateurs, entretenu les journalistes sur plusieurs thématiques édifiantes et à travers leurs propres expériences en journalisme d’investigation.
Christ Kemondé

Continue Reading

Actualité