Connect with us

Société

Bin-houyé / André Narcisse Meman primé meilleur maire Africain parmi les communes de proximité

Published

on

Tout Bin-houyé est au ange en ce moment. Pour cause , son maire André Narcisse Meman, vient d’avoir le prix de meilleur maire Africain des communes de proximité.

L’annonce de cette bonne nouvelle a été faite , le mercredi 20 juillet 2022, au foyer des jeunes de la dite commune, lors de la deuxième réunion de la municipalité. En effet chaque année, le Réseau des professionnels de la communication pour l’intégration Africaine ( REPCIAF) organise un concours visant à récompenser la meilleure collectivité africaine, qui s’est distinguée par des actions de développement , grâce à l’expertise de celui qui l’a dirige.

Le REPCIAF, expérimente également cette saine émulation dans le milieu des hommes d’affaires. Pour cette 21e édition, ce sont 300 maires et hommes d’affaires qui seront primés  du 12 au 14 août 2022, au cours d’une cérémonie solennelle, à l’hôtel président de Yamoussoukro. Le maire de Bin-houyé, André Narcisse Meman, pour sa part est distingué en tant que meilleur maire, dans la catégorie des communes de proximité.

Il faut le dire, le prix qu’il recevra à l’hôtel président de Yamoussoukro , est la récompense de tous les efforts pour sortir  sa commune de son retard, depuis qu’il a la gestion de la municipalité. En effet , depuis lors , l’Inspecteur Vérificateur Principal à la Direction Générale du Trésor, s’est engagé afin que trois secteurs d’activité clés connaissent des avancées majeures, pour le bien des populations déjà  » traumatisées par la situation sociopolitique de la Côte d’Ivoire depuis 2002″ , selon les termes du premier magistrat de la commune de Bin-houyé lui-même. Il s’agit notamment de la santé, l’éducation et l’hydraulique. Notons que désormais, l’équipe municipale , en tête le maire Meman, s’est donnée les moyens pour une politique de santé de proximité.

Un programme qui se traduit par la construction de centres de santé, dans cinq localités du périmètre communal.  » Ceci pour permettre aux populations de se soigner à moins de cinq kilomètres de leur lieu d’habitation. » s’est préoccupé André Narcisse Meman. Qui a pu faire construire la clôture de l’hôpital de Bin-houyé, également. L’éducation pour sa part, a vu des changements depuis l’arrivée du maire Meman, aux affaires. Avec déjà la construction de plusieurs salles classes dans les écoles de la commune, équipées de tables-bancs, dans le cadre de la politique de  » zéro paillettes à l’école. » , d’ici à 2023, les classes de fortune disparaîtront des écoles primaires. A toutes ces réalisations, s’ajoute le fait que plusieurs pompes hydrauliques sont construites dans la ville de Bin-houyé, en vue de palier au besoin d’eau potable, sous la houlette du maire Meman.

Notons que grâce au maire et son équipe municipale, Bin-houyé est la seule commune, à avoir élaboré avec l’appui du BNETD, un plan stratégique de développement local ( PSDL) , ainsi qu’un plan d’urbanisme directeur ( PUD), qui la rend très crédible , auprès des bailleurs et de l’État. Quant à la politique sociale du maire, c’est RAS, comme l’a fait savoir le président des jeunes de Bin-houyé, lors du séminaire visant la mise en œuvre du PSDL et du PUD, organisé par la municipalité. C’était en avril dernier au foyer des jeunes de la dite commune. Pour rappel, lors du conseil municipal le 20 juillet dernier, la dotation de la municipalité, pour booster les activités de la chefferie, des jeunes et des femmes a doublé . Sans compter le trou de 105 millions de francs CFA laissé par l’équipe précédente dans les budgets, et aujourd’hui comblé après seulement trois ans de mandature.

Au vu de toutes ces prouesses, la désignation du maire de Bin-houyé, comme meilleur maire des collectivités de proximité, par cette structure panafricaine de communication, devient une question de formalité. Au delà de la joie, que le maire n’a pas caché à l’annonce de la nouvelle, c’est un défi pour André Narcisse Meman de maintenir le cap. Mieux de faire plus, afin d’atteindre son objectif. Celle de faire de faire de Bin-houyé, un « pôle agro-touristique. »


Axel Gonkanou.

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Société

Bouaké : La jeunesse invitée à participer à la lutte contre l’incivisme à travers le sport

Published

on

C’était autour du thème » le sport facteur de lutte contre l’incivisme de la jeunesse » que la 7ème édition du tournoi de la paix et de la réconciliation par le sport en herbe de Madame Dominique Ouattara a démarré dans la capitale du Gbêkê. Le lancement dudit tournoi de football des moins de 14 ans a eu lieu, le samedi 06 Août 2022 au terrain de Djamourou ( quartier de Bouaké) en présence du maire, Djibo Youssouf Nicolas, des élus et cadres de la ville ainsi que des acteurs régionaux et départementaux des sports. Ainsi, le 5ème adjoint au maire chargé au sport, Peter Diaby a indiqué que ce tournoi est une occasion pour inculquer le civisme à la jeunesse :« faire du sport n’est pas de faire couler la sueur pour mieux se porter mais aussi un puissant instrument d’éducation et de développement. Car en jouant ensemble et en acceptant les défaites, en saluant les vainqueurs nous apprenons la tolérance et le respect des autres. La jeunesse de Bouaké doit se battre contre l’incivisme car plusieurs investissements se font dans la ville autour de milliards donc nous ne pouvons pas laisser le désordre et l’incivisme prospérer. Il faut qu’ensemble nous changeons de comportement car la ville accueillera la coupe d’Afrique des nations ( CAN).

Quant au directeur régional du sport, N’Cho Marcelin a souligné que ce tournoi permettra aux enfants de passer des vacances scolaires saines mais aussi de démontrer leurs talents.

Faut il rappeler que 16 équipes s’affronteront au cours de ce tournoi dont la finale aura lieu le 10 Septembre. Et le match d’ouverture a opposé FC Djamourou contre FC Diarra et s’est terminé sur un score de 3-0 en faveur de FC Diarra.

Prince Koffi.

Continue Reading

Société

Toumodi/L’Ong NOTRE TOUMODI DEMAIN offre des cours de vacance gratuits

Published

on

Après une pause, l’Ong NOTRE TOUMODI DEMAIN reprend ses activités. Cette structure qui se soucie de l’avenir des enfants de Côte d’Ivoire, notamment ceux de la ville de Toumodi a remis le couvert relativement aux activités toutes azimuts qu’elle initie pour le bonheur des habitants de la cité des agoutis. Cette fois, il est question d’offrir gratuitement des cours de vacances aux élèves de ladite ville. Le nouveau président de NOTRE TOUMODI DEMAIN Philippe Kouamé a donné des précisions à ce sujet :  «  NOTRE TOUMODI DEMAIN organise des cours de vacances à l’endroit des élèves de 3ème et de Terminale A et D du lundi au vendredi de 8 h à 12 h au Collège N’Dovia de Toumodi. Les inscriptions se font à la permanence dudit collège depuis le lundi 25 juillet. Nous précisions ici que les matières dispensées sont pour les 3ème , l’anglais, le français, les mathématiques et la physique. Pour les Terminales A il y a la philosophie, le français et l’anglais. Quant à la terminale D, il y a le français, la philosophie, les mathématiques, la physique et la chimie. Nous signalons que les places sont limitées et la priorité sera donnée aux 30 premiers inscrits. » L’on peut le dire sans risque de se tromper, l’Ong NOTRE TOUMODI DEMAIN est véritablement engagée pour le bien être des populations de Toumodi.

Continue Reading

Société

Toumodi-Pdci-Rda/La délégation communale décore à titre posthume une fervente militante

Published

on

Le samedi 23 juillet dernier était la date indiquée par les parents de dame Gbogou Aya Thérèse militante active du parti doyen le Pdci-Rda à Toumodi décédée récemment, pour procéder à son inhumation. Aussi, la délégation Pdci-Rda commune dite Toumodi 1 dirigée par son premier responsable Ange Félix N’Dakpri a-t-elle initié une démarche auprès de la hiérarchie du parti pour obtenir d’elle le quitus pour décorer à titre posthume la défunte militante qui a su faire montre de son vivant d’un engagement soutenu pour la cause du Pdci-Rda dans cette localité. C’est donc en présence d’une foule composée de parents, d’amis et de militants Pdci-Rda venus en grand nombre que l’inconditionnelle du Pdci-Rda a été décorée et portée en terre au cimetière municipal de Toumodi. L’on pouvait noter la présence de certaines des personnalités dont le vice-président du Pdci-Rda Rémi Allah Kouadio et le maire de Toumodi aux obsèques de Gbogou Aya Thérèse. Le délégué communal Ange Félix N’Dakpri s’est félicité de cette décoration qui témoigne de la fidélité des dirigeants du parti vis-à-vis des militants.

Continue Reading

Actualité