Connect with us

Politique

Depuis Kahankro, le délégué communal Pdci Ange N’dakpri frappe fort et dénonce le mal qui mine la maison

Published

on

Ange N’dakpri:  » Je ne sais pas comment je vais faire pour accompagner le choix du parti parce qu’il n’est pas membre de ma délégation. Il faut donc qu’on me donne un document qui atteste de sa réintégration, et à ce moment là, cela nous donne de la perspective pour apprécier quelle est la démarche à suivre. Ayons l’humilité et la sagesse de pouvoir s’asseoir et de régler ce problème de fond, et là, la voie va se dégager. Sinon, si on ne l’a pas réglé, tout ce que nous sommes en train de faire, c’est du pipo. »

Le dimanche 21 mai dernier, Kahankro, village de la commune de Toumodi a été le théâtre de la réunion tournante de la délégation communale Pdci-Rda. Sous le préau dudit village, avaient pris place tout le personnel politique de ladite délégation, à savoir toutes les instances statutaires et les militants locaux du parti doyen. Empêché pour des raisons purement professionnelles, le délégué communal Félix Ange N’dakpri candidat à la candidature pour les municipales qui n’avait pas été retenu a rencontré officiellement ce jour du dimanche 21 mai les membres de sa délégation. Le point 3 de l’ordre du jour relatif aux élections locales s’est imposé comme sujet majeur. Aussi, l’assistance a t-elle eu droit à un grand oral de la part du délégué Félix Ange N’dakpri. Voici les points saillants de sa communication: « …Comme je l’ai dit, je prends acte des décisions du parti en tant que personnalité politique, en tant que premier responsable de la délégation représentant le président du parti à Toumodi. Je prends acte des décisions du parti par respect pour le président du parti. Quand j’ai fini de prendre acte, je suis un être humain, je suis un militant, j’ai aussi mon point de vue que je pense partager, et il est important que je puisse le partager. J’ai quelques réserves sur la façon dont on fait la politique Pdci-Rda à Toumodi. J’ai des questionnements. Et moi en tant que gardien du temple, en tout cas pour le moment, c’est à moi qu’on a confié le Pdci-Rda. Et si je dois veiller sur le Pdci-Rda, il y a les textes du parti sur lesquels je dois m’appuyer. Le Pdci-Rda est un parti qui a des textes et un règlement intérieur. J’ai été moi-même candidat à la candidature. J’ai salué la mise en place des commissions et sous commissions qui ont auditionné les candidats. C’était une démarche démocratique. Mais après le parti a fait des choix. Quand on va competir, et on dit que toi on t’a choisi, toi on ne t’a pas choisi, en principe on doit te dire pourquoi on ne t’a pas choisi pour que cela te permette la prochaine fois de te corriger si tu veux aller competir. En 2019, on est nommé à la délégation, le délégué de l’époque c’était N’Dri Kouadio Pierre Narcisse et j’étais son permanent. Au sortir d’une réunion, nos frères le maire Idrissa Kone, le premier adjoint au maire Hervé Alliali et les conseillers Philippe Alliali et Yao Bertin adressent un courrier officiel au délégué, copies au Secrétaire Exécutif et à un autre cadre du parti pour informer de leur démission du bureau de la délégation, une démission écrite, les courriers sont là. Aujourd’hui au moment où on doit choisir le candidat du parti, j’ai du mal à comprendre comment ça se fait que c’est un militant qui a démissionné donc il n’est plus dans la maison, c’est sur lui que le choix se porte. Cela me dérange au plus haut point. On n’a pas l’habitude ici à Toumodi de régler les problèmes parce qu’on prend toujours les problèmes superficiellement et on ne les règle pas dans le fond, et c’est ce qui fait que notre parti est en train de chanceler, le navire tangue. On prend tous les problèmes comme des épreuves de force, alors qu’il ne s’agit pas d’une épreuve de force, il s’agit de faits. Je ne suis pas dans les problèmes de personnes. Alors, la difficulté qui se présente à nous actuellement est laquelle? Nous en tant que délégation, en principe conformément aux textes, on doit venir nous donner le candidat du parti, et nous on doit prendre le candidat du parti pour le présenter et déployer tout le dispositif pour battre sa campagne pour que le parti gagne. Mais moi en tant que délégué, je fais comment si la personne qui a été choisie a démissionné de ma délégation? Je fais comment? Je ne sais pas. Si on veut aller de l’avant et qu’on veut s’assurer de pouvoir gagner, il faut que ce problème qu’on a étouffé, qu’on a jamais pu régler, il faut qu’on le règle. Il faut qu’on me donne un document qui me dit qu’il est dorénavant, qu’il est réintégré dans la délégation (un courrier ou autre chose). Si j’ai ce document, en ce moment là, cela nous donne de la perspective pour apprécier quelle est la démarche à suivre. Il faut qu’on arrête de faire comme s’il n’y a rien. De plus, il y en a qui disent que tous les élus sont automatiquement délégués, sauf l’elu de Toumodi. Qu’on nous montre dans les textes un article où cela est écrit. Il faut qu’on aie tous l’humilité et la sagesse de pouvoir s’asseoir et de régler ce problème de fond là, et si on a réussi à le regler, en ce moment là, la voie va se dégager, mais si on ne l’a pas réglé, tout ce que nous sommes en train de faire, c’est du pipo. Nous ne sommes plus sur un territoire conquis. « 
Pour conclure, le délégué Ange Félix N’dakpri a engagé toutes les forces vives de la délégation communale pour régler ce problème pour le bonheur du Pdci-Rda à Toumodi. Dans le cas contraire, la responsabilité serait collective

Allassane Digbeu

Politique

Politique nationale : Depuis Guiglo, le président de GEM-THIAM exhorte ses membres à « vendre » THIAM partout

Published

on

Le mardi 22 mai 2024, en déplacement dans la Commune de Guiglo dans la Région du Cavally, le Dr Mathias NEHAN, président de Générations en Mouvement avec THIAM (GEM-THIAM) a invité ses membres à parcourir toutes les localités pour « vendre » THIAM aux populations.

En effet, en présence des coordinateurs départementaux de Guiglo, Taï, Blolequin et Toulepleu, le Dr Mathias NEHAN a d’abord invité les uns et les autres à prier pour le repos de l’âme du Président Bédié disparu le 1er août 2023.

Ensuite, il a mis chaque militant en mission, avec un mot d’ordre très clair : implanter GEM-THIAM et oeuvrer pour élire le ministre THIAM en 2025. « J’engage tous les membres de GEM–THIAM à parcourir villes, sous-préfectures, cantons, villages et hameaux pour recruter les populations à même de voter le Champion THIAM en leur prêchant le bien-fondé de sa vision politique : faire de la Côte d’Ivoire une Nation où chacun aura sa place, sans distinguo »; avait indiqué le Dr Mathias NEHAN.

Enfin, il a invité les uns et les autres respecter les Droits des animateurs du camp adverse en ces termes suivants: « La politique ne rime pas avec injures… C’est pourquoi je mise sur la formation des militants pour les outiller à mieux défendre les idéaux de GEM–THIAM et de son Champion ».

Venu de la France, le Dr Mathias NEHAN, président de GEM-THIAM participera aux obsèques du Président Bédié.

Ouncado Pierrot

Continue Reading

Politique

Toumodi-Pdci/Une jeune cadre suggère au président Thiam le contact direct avec la base

Published

on

Native d’Abli dans la commune de Toumodi, elle est conseillère municipale de la même ville, déléguée médicale et cadre du parti doyen le PDCI. Nous avons rencontré Madame Alice Pate le weekend dernier à Toumodi et répondant à nos questions elle a dit ce qui suit. Elle a touché du doigt ce qu’elle considère comme fondamental :  » Pour moi, il faut revoir la CEI, le découpage et le listing électoraux. C’est fondamental pour éviter les violences du passé. Et cela est nécessaire relativement à la crédibilité du scrutin. « 

Qu’est ce qu’elle proposerait si elle devait s’adresser au président du PDCI :  » Je suggererais humblement à mon cher président Tidiane Thiam de faire de grandes tournées pour aller aux contacts des militants pour les féliciter et partager avec eux sa vision du PDCI nouveau. En effet, en politique rien ne vaut le contact direct. « 

Un mot sur le président Bédié qui sera inhumé bientôt :  » Quel dommage! Notre papa bien aimé Henri Konan Bédié a rejoint dans l’au-delà notre grand père le président Félix Houphouet Boigny. Que Dieu ouvre son paradis au président Bédié qui était un homme de paix. « 

Allasane digbeu

Continue Reading

Politique

Côte d’Ivoire: présidentielles de 2025 / THIAM, le chouchou des Ivoiriens de la diaspora ivoirienne au Maroc

Published

on

Au Maroc, le ministre THIAM a été choisi comme candidat de la diaspora ivoirienne octobre 2025.

Concomitamment, la Diva de la politique du Guémon et son « gbonhi  » puis les Ivoiriens de la diaspora au Maroc ont opéré le week-end dernier le choix judicieux de la personne du ministre THIAM, comme par télépathie le dimanche 12 mai dernier, comme leur candidat en 2025. Un travail de fourmis fait par les responsables du mouvement Générations en Mouvement avec THIAM (GEM-THIAM) dirigé par le Dr Mathias NEHAN.

Le RHDP a désormais en face de lui, un jeune candidat très sérieux, aimé de tous, dont la simple évocation de son patronyme fait bouger toutes les lignes dans le monde.

Ouncado Pierrot,
Correspondant Régional

Continue Reading

Actualité